Plainte contre le ministre des Solidarités Damien Abad : enquête ouverte pour tentative de viol

- Avec AFP

Plainte contre le ministre des Solidarités Damien Abad : enquête ouverte pour tentative de viol© JOEL SAGET / AFP
Damien Abad, photographié le 12 mai 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le parquet de Paris a fait savoir à l'AFP qu'une enquête pour tentative de viol avait été ouverte, à la suite d'une plainte déposée contre le ministre des Solidarités Damien Abad.

Une enquête pour tentative de viol a été ouverte le 28 juin après qu'une femme a déposé plainte contre le ministre des Solidarités Damien Abad, a indiqué le lendemain le parquet de Paris, sollicité par l'AFP. La plainte avait été déposée le 27 juin par une femme qui l'accuse d'avoir tenté de la violer lors d'une fête organisée chez lui, à Paris, au premier semestre 2010.

Le témoignage de cette femme avait été publié par Mediapart mi-juin sous le prénom d'emprunt de «Laëtitia». Selon le site d'investigation, il s'agit d'une «élue centriste» qui était, au moment des faits qu'elle dénonce, présidente d'une fédération du mouvement de jeunesse du Nouveau centre, dont Damien Abad, alors député européen, était le président national.

«Il ne voit pas de qui il s'agit», a déclaré sur BFMTV son avocat Benoît Chabert. «Les faits qui sont évoqués dans un article de presse sont faux et il les conteste de manière ferme», a-t-il souligné, affirmant que son client était «totalement innocent». 

Sollicité ce 29 juin par l'AFP, Benoît Chabert n'a pas souhaité s'exprimer.

Le 27 juin, le ministre avait à nouveau contesté les accusations et annoncé déposer une plainte en dénonciation calomnieuse.

«C'est une tentative d'intimidation des autres victimes», avait réagi auprès de l'AFP Raphaële Bialkiewicz, avocate de la plaignante, assurant que cette dernière était «sereine».

Les investigations pour tentative de viol ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la  personne (BRDP).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix