Le Pen accuse Macron de diffuser des «fake news» sur son projet et saisit les autorités

- Avec AFP

Qui de Marine Le Pen ou d'Emmanuel Macron sera élu à la présidence le 24 avril ?© CHARLES PLATIAU, JULIEN DE ROSA / AFP / POOL Source: AFP
Qui de Marine Le Pen ou d'Emmanuel Macron sera élu à la présidence le 24 avril ? (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Marine Le Pen a demandé à la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de la présidentielle de saisir l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, qu'elle accuse de diffuser «des SMS mensongers».

Marine Le Pen a demandé le 22 avril – à deux jours du second tour de la présidentielle – l'arrêt d'envoi de SMS qu'elle juge mensongers.

Les SMS litigieux, qui comportent un lien renvoyant vers le site du candidat Emmanuel Macron, affirment que la candidate du Rassemblement national souhaite la «fin de l'Accord de Paris».

«La diffusion de cette allégation est parfaitement fausse de telle manière qu'il est nécessaire d'y apporter un correctif immédiat», estiment les avocats de Marine Le Pen dans un courrier envoyé à la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale (CNCCEP).

«Emmanuel Macron a diffusé un sms relayant des fake news sur mon projet. Je respecterai l’accord de Paris et combattrai le charbon, dont E. Macron a augmenté l'utilisation. Cette tromperie est de nature à altérer la sincérité du scrutin, la CNCCEP est saisie», a tweeté la candidate du RN.

«Transformer l'élection présidentielle en un référendum écologique fondé sur un faux sorite relève d'un élément susceptible d'altérer la sincérité du scrutin et portera atteinte au résultat de l'élection», affirment encore les conseils de la candidate, en relevant que la diffusion du SMS est, selon eux, «massive».

Outre l'arrêt de la diffusion du message, les équipes de Marine Le Pen ont demandé à la Commission «de rendre un avis circonstancié sur cette manœuvre pour intervenir auprès des autorités compétentes si cela était nécessaire».

Une origine venant de l'équipe d'Emmanuel Macron ?

Contactée par l'AFP le 22 avril après-midi, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron n'a pas indiqué si elle était à l'origine du SMS mis en cause.

Interrogé après son dernier meeting de la campagne à Figeac (Lot), Emmanuel Macron a assuré ne pas être au courant. Marine Le Pen «a dit beaucoup de choses pour s'enlever les sparadrap qui l'encombraient», a-t-il ajouté, estimant que le débat avait «montré que l'esprit de responsabilité pour le pays et d'unité pour le pays» était de son côté. «Le Front national [ancien nom du Rassemblement national] n'a pas changé», a-t-il insisté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix