«Naufrage» : l'audition de Christiane Taubira par la fondation Abbé-Pierre raillée sur les réseaux

«Naufrage» : l'audition de Christiane Taubira par la fondation Abbé-Pierre raillée sur les réseaux© Geoffroy VAN DER HASSELT Source: AFP
Vidéo
Christiane Taubira à Paris, le 2 février 2022.
Suivez RT France surTelegram

La candidate à la présidentielle est apparue en difficulté pendant son oral au sujet du logement. Sur les réseaux, plusieurs internautes ont évoqué un «naufrage» de l'ex-ministre. Elle a obtenu le soutien du communiste Fabien Roussel.

Mauvaise journée le 2 février pour Christiane Taubira. Visiblement mal préparée à son audition par la fondation Abbé-Pierre, la gagnante de la Primaire populaire a été moquée dans la salle et critiquée sur les réseaux à l'issue d'une prestation jugée insuffisante, à en croire plusieurs médias.

L'ancienne ministre était interrogée, comme d'autres candidats de gauche à la présidentielle, au sujet du logement, au lendemain de la publication d'un rapport de la fondation qui pointait les manquements du quinquennat Macron sur ce thème.

Interrogée notamment sur le seuil de pauvreté, le RSA et les droits de succession, Christiane Taubira «n'a présenté aucun chiffre précis, ce qui a entraîné des soupirs et des rires gênés dans la salle», rapporte Le Parisien. Le Huff Post évoque «un certain malaise» du public devant une candidate qui a «plusieurs fois bafouillé, ne semblant parfois pas savoir quoi répondre». BFMTV parle de «manque de préparation», soulignant également «ce moment très gênant où, pendant plusieurs secondes, elle n'a plus su quoi répondre à son interlocuteur».

«Floues», «brouillon», «blablabla» : les qualificatifs de la prestation de Taubira

La qualité de la prestation de chaque candidat auditionné (Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel) était ensuite résumée par un nuage de mots sur grand écran, censé mesurer la réception du public : «floues», «brouillon», «blablabla», était-il mis en évidence au sujet de Christiane Taubira.

Selon un journaliste de Pélerin citant le délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, le système de nuage de mots aurait toutefois été «parasité par l'action de certains partis». L'équipe de la candidate a ensuite critiqué des «agissements indignes et manipulateurs pour déstabiliser la candidature» de l'ancienne ministre.

Le soutien de Fabien Roussel

Sur les réseaux, plusieurs internautes de gauche comme de droite ont néanmoins évoqué un «naufrage» de la candidate.

Outre l'équipe de la candidate, la seule personnalité à être venue au secours de Christiane Taubira a été... son rival à gauche Fabien Roussel. Le représentant du PCF a demandé du «respect» à l'égard de sa concurrente. «Ne pas réussir à 100% un débat cela nous arrive à toutes et tous. Un peu de bienveillance ne nuit pas. Mon amitié à Christiane Taubira, quelles que soient nos différences», a-t-il écrit sur Twitter.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix