La plaque du square Samuel Paty dégradée à Paris, le mot «islamiste» effacé

La plaque du square Samuel Paty dégradée à Paris, le mot «islamiste» effacé© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP
Une photo prise le 17 octobre 2021 montre la plaque du square Samuel-Paty situé face à la Sorbonne à Paris.
Suivez RT France surTelegram

La plaque en hommage à l'enseignant assassiné, située dans le Ve arrondissement, a été remise en état ce 21 décembre après avoir été découverte dégradée la veille. La maire d'arrondissement a déposé plainte, évoquant un «acte insupportable».

La plaque du square Samuel Paty, situé à Paris face à La Sorbonne, a été dégradée, le mot «islamiste» ayant été rayé dans la mention «victime du terrorisme islamiste», deux mois après son inauguration en hommage au professeur assassiné.

La référence au caractère islamiste de l'acte terroriste commis à l'encontre de Samuel Paty a été «effacée à la bombe», a déclaré ce 21 décembre la maire divers droite du Ve arrondissement Florence Berthout, dénonçant une «dégradation inacceptable». «Vouloir supprimer le caractère islamiste de cet acte odieux est insupportable», a ajouté l'édile, qui a annoncé avoir déposé plainte. Les services de la Ville ont remis la plaque en état ce 21 décembre, a-t-elle précisé.

La veille, Nicolas Gavrilenko, trésorier de l'Union des familles laïques (Ufal), avait signalé que la plaque avait été «vandalisée», un acte qui signe selon lui «l'aveuglement volontaire de certains». «C'est bien du terrorisme islamiste dont a été victime Samuel Paty», a-t-il ajouté.

Le square avait été inauguré le 16 octobre, un an jour pour jour après l'attentat qui avait coûté la vie au professeur, et en présence notamment de sa famille, de la maire PS Anne Hidalgo et des ministres de l'Education Jean-Michel Blanquer et de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

La décapitation de Samuel Paty, 47 ans, le 16 octobre 2020 près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par Abdoullakh Anzorov, un jeune radicalisé qui lui reprochait d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, avait suscité une grande émotion.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix