L'agresseur présumé d'Eric Zemmour mis en examen pour «violences volontaires»

- Avec AFP

L'agresseur présumé d'Eric Zemmour mis en examen pour «violences volontaires»© Julien DE ROSA Source: AFP
Eric Zemmour lors de son meeting à Villepinte en Seine-Saint-Denis le 5 décembre 2021
Suivez RT France surTelegram

L'homme qui est accusé d'avoir blessé Eric Zemmour en l'empoignant lors de son meeting le 5 décembre à Villepinte en Seine-Saint-Denis, a été mis examen le 8 décembre pour «violences volontaires».

L'homme suspecté d'avoir blessé Eric Zemmour en l'empoignant lors de son meeting le 5 décembre en Seine-Saint-Denis a été mis examen pour «violences volontaires», a appris l'AFP le 8 décembre auprès du parquet de Bobigny. 

L'agresseur présumé est mis en examen pour «violences volontaires avec incapacité totale de travail supérieure à huit jours et placé sous contrôle judiciaire», a indiqué le parquet. Il a également interdiction de quitter le territoire français, de détenir ou porter une arme et d'entrer en contact avec la victime, a-t-il précisé.

Le mis en cause est accusé d'avoir causé une blessure au poignet du candidat en l'agrippant au milieu de la foule lors de son meeting le 5 décembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis), le premier de sa campagne présidentielle. Aussitôt exfiltré, il avait ensuite été interpellé par la police et une enquête avait été ouverte par le parquet de Bobigny le 6 décembre.

Dans une procédure parallèle liée à ce rassemblement politique, le parquet de Bobigny a également ouvert une enquête sur les violences commises à l'encontre de militants de SOS Racisme venus protester dans la salle contre le candidat. Ces deux enquêtes distinctes ont été confiées à la sûreté départementale.

Eric Zemmour a condamné le 7 décembre «toutes les violences» qui ont perturbé sa réunion publique, tout en épinglant la responsabilité des militants de SOS Racisme qu’il a qualifié de «provocateurs» et «chiens truffiers des subventions».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix