Heurts en Guadeloupe : Gabriel Attal s'agace de la situation en attendant l'arrivée des renforts

Heurts en Guadeloupe : Gabriel Attal s'agace de la situation en attendant l'arrivée des renforts© Ludovic Marin Source: AFP
Gabriel Attal, porte-parole de gouvernement, le 10 novembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a dénoncé une situation «intolérable et inacceptable» en Guadeloupe, où la contestation de l'obligation vaccinale des soignants a dégénéré en blocages et en violences.

«Il y a une situation en Guadeloupe qui est absolument intolérable et inacceptable», a jugé le 21 novembre au matin Gabriel Attal, estimant que les blocages, les incendies et les pillages des derniers jours étaient le fait d'«une petite minorité».

«Cette petite minorité qui bloquait par les mots, par les paroles [...], aujourd'hui elle s'est radicalisée et elle essaie de les bloquer, de les intimider par la violence», a-t-il en effet dénoncé, évoquant «des soignants menacés, des pharmacies empêchées d'ouvrir [ou encore] des ambulances bloquées sur les barrages».

16 interpellations, cinq incarcérations

La veille, le parquet de Pointe-à-Pitre a fait savoir que 16 personnes avaient été interpellées et cinq d'entre elles placées en détention, alors que des policiers et gendarmes ont été visés par des tirs, faisant un blessé léger.

Pour rappel, des renforts de policiers et de gendarmes envoyés de métropole, notamment des unités du GIGN et du Raid, doivent arriver dans l'après-midi de ce 21 novembre sur l'île, comme annoncé par le ministre de l'Intérieur.

L'Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG), en pointe de la contestation qui secoue l'île, a appelé le 20 novembre «à poursuivre la mobilisation et à renforcer les piquets de revendications populaires», dans un communiqué. Depuis le 15 novembre, les opposants au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire contre le Covid-19 ont organisé une grève générale illimitée.

Depuis l'été, le taux de vaccination a progressé en Guadeloupe, avec désormais un taux de près de 90% des soignants vaccinés, et approchant 50% dans la population générale. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix