Marseille : une opération anti-drogue dégénère, un homme interpellé parvient à s’enfuir

Marseille : une opération anti-drogue dégénère, un homme interpellé parvient à s’enfuir© Denis CHARLET Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

Des policiers ont été agressés par plusieurs individus dans une cité de Marseille après l'interpellation d'un dealer qui a finalement réussi à s'enfuir. Blessé à la tête, le policier à l'origine de l'interpellation s'est vu prescrire 7 jours d'ITT.

Une interpellation a dégénéré le 6 septembre dans la cité du Frais-Vallon à Marseille en marge d'une opération anti-drogue. Comme le rapporte La Provence et la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, l'individu menotté a réussi à s'enfuir alors que les policiers étaient agressés par un groupe d'individus. 

Dépêchés sur place, d'autres policiers de la division nord ont procédé à l'interpellation de deux personnes pendant qu'ils étaient visés par des projectiles. Des CRS ont également été appelés en renfort pour sécuriser les lieux. 

Selon le site Actu.17, l'agent de police qui procédait au contrôle a été frappé à la tête avec un objet contondant. «7 jours d’incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués à ce stade», rapporte le site. Une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de l'agression mais aussi pour retrouver le suspect qui s'est enfui.

Rudy Manna, secrétaire départemental des Bouches-du-Rhône du syndicat Alliance Police nationale, a déploré la situation sur Twitter : «Il faisait son travail dans les cités. Il interpellait un dealer. Il a été pris à partie par 15 individus pour le libérer». Rudy Manna a également précisé que l'agent était «assez grièvement blessé à la tête par un coup de bâton».

En déplacement dans la cité phocéenne le 2 septembre, le chef de l'Etat avait assuré que Marseille recevrait des moyens plus importants pour faire face aux difficultés qu'elle connaît. 200 policiers initialement attendus d'ici fin 2023 arriveront dès 2022 à Marseille et s'ajouteront aux 100 déjà arrivés en 2021, a rapporté ainsi l'AFP.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix