1er-Mai : des manifestations se déroulent dans plusieurs villes de France

Suivez RT France surTelegram

Les traditionnelles manifestations du 1er-Mai se déroulent dans plusieurs villes françaises, comme Paris, Marseille, Lyon, Lille, ou encore Dijon. Des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont été signalés notamment dans la capitale.

Mise à jour automatique
  • Selon le ministère de l'Intérieur, 106 000 manifestants en France dont 17 000 à Paris ont battu le pavé. 

  • Plus de 150 000 personnes ont manifesté en France pour le 1er-Mai, dont 25 000 à Paris selon la CGT, citée par l'AFP.

  • Comme peut en témoigner notre reporter Charles Baudry, la situation est tendue sur la place de la Nation, où les forces de l'ordre ont recours aux canons à eau et au gaz lacrymogène face aux débordements.

  • A Marseille comme souvent ailleurs, la mobilisation s'est déroulée sous la pluie. Les manifestants sont descendus dans les rues de la cité phocéenne pour protester contre la réforme de l’assurance-chômage dans le cadre de la mobilisation nationale pour les droits des travailleurs.

  • Une altercation a eu lieu devant une camionnette du syndicat CGT, ainsi qu'en témoigne une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit notamment des projectiles voler et un individu vêtu de noir brandir un bâton en direction d'un homme au visage découvert. La scène s'est déroulée à Paris aux abords de la place de la Nation.

  • Rencontré dans le cortège parisien, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a estimé que ce 1er mai était l'occasion d'insister sur «une palettes de revendications qui ne sont pas nouvelles». Il a notamment appelé au retrait de la réforme de l'assurance chômage. «Ce n'est pas en s'attaquant aux chômeurs qu'on crée de l'emploi», a-t-il déclaré.

  • «Il y a beaucoup de monde, c'est ce qu'il faut retenir», a déclaré le député insoumis Eric Coquerel, interrogé sur les heurts de la journée. «C'est un des plus gros 1er mai auquel on assiste [...] Faire payer la crise aux travailleurs est insupportable», a-t-il ajouté, expliquant espérer «un printemps social».

  • A l'antenne de RT France, la députée européenne RN Joëlle Mélin a dénoncé la présence de casseurs dans certains cortèges du 1er mai. «Les Français ont autre chose à faire que de voir des spectacles tel que celui-là», a-t-elle entre autres déclaré. «Ce n'est pas le moment d'arriver à une situation de chaos», a-t-elle ajouté en référence à la situation sanitaire.

  • «Merci aux policiers et gendarmes pour leur action vis-à-vis de ceux qui ne sont pas venus pour manifester, mais pour casser. 34 interpellations à Paris à cette heure. Soutien aux forces de l’ordre blessées», a écrit le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en fin d'après-midi.

  • Dans le VIIe arrondissement de la capitale, un cortège d'au moins plusieurs centaines de personnes a défilé à l'appel des Patriotes de Florian Philippot.

    «Liberté, liberté !», entend-on les manifestants scander sur place, dans une vidéo diffusée par un internaute.

Découvrir plus

En ce 1er mai, journée internationale des travailleurs, se tiendront dans plusieurs villes françaises les traditionnelles manifestations.

A 10h, se tiendra un rassemblement à l'appel de Force ouvrière place Gambetta à Paris. Le secrétaire général de la Confédération, Yves Veyrier, prendra la parole. Une délégation de six personnes se rendra d'abord au Mur des Fédérés à 9h30. 

Dans la capitale toujours, une manifestation pour la journée du travail – à l'appel notamment de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires – se tiendra de République à Nation à 14h. 

A Marseille, les syndicats ont appelé à manifester à 10h sur le Vieux-Port pour les droits sociaux et les libertés des travailleurs. 

Dans la ville de Lyon aura lieu à 10h30 une manifestation à l'appel de l'intersyndicale du Rhône CGT, de FSU, de Solidaires, du CNT, du CNT-SO et de l'UNEF. Le parcours partira de la place Jean-Macé pour aller vers Bellecour.

A Lille, un défilé en présence de Jean-Luc Mélenchon partira de la Porte des Postes à 10h.

A Dijon, une manifestation commencera à 10h à l'appel de l'intersyndicale CGT/FO/FSU/Solidaires/UNEF/UNL.

Des rassemblements sont également prévus à Givors ou encore à Nantes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»