Réforme de l'assurance chômage : «Le gouvernement veut mettre en place une réforme qui assassine»

Mise en suspens par la crise du Covid, la réforme de l'assurance chômage devrait entrer en vigueur dès juillet. Pierre Garnodier, secrétaire du Comité national CGT des chômeurs et des précaires dénonce la baisse à prévoir des indemnisations.

Le 1er juillet devrait entrer en vigueur la réforme de l'assurance chômage. Des centaines de milliers de chômeurs pourraient donc voir leurs indemnités diminuer drastiquement. Plusieurs organisations, parmi lesquelles la CGT et l’union syndicale Solidaires, appellent à manifester ce 23 avril à Paris contre cette réforme.

Pierre Garnodier, secrétaire du Comité national CGT des chômeurs et des précaires, dénonce l’hypocrisie du gouvernement qui met en place une réforme qui «assassine», selon lui. En effet, il souligne à l'antenne de RT France, que 14 000 chômeurs meurent du chômage chaque année et que la réforme entrainera une plus faible indemnisation et moins de chômeurs indemnisés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»