Passe d'armes entre Schiappa et le RN sur l'intégration des étrangers au plan de relance

Passe d'armes entre Schiappa et le RN sur l'intégration des étrangers au plan de relance© Gonzalo Fuentes / Christian Hartmann Source: Reuters
Marlène Schiappa et Marine Le Pen (images d'illustration).

Après la publication d'une circulaire sur l'intégration des étrangers en situation régulière, Marlène Schiappa a été ciblée sur les réseaux sociaux par Marine Le Pen, qui lui reproche de ne pas se soucier de ses compatriotes.

Une circulaire adressée aux préfets et signée par Marlène Schiappa le 17 février a mis le feu aux poudres entre la ministre et la présidente du Rassemblement nationale (RN) Marine Le Pen.

Ce texte fixe les «priorités 2021 de la politique d'intégration des étrangers primo-arrivants et des bénéficiaires de la protection internationale». Il est ainsi rappelé que le gouvernement «fait de l'intégration des étrangers primo-arrivants en situation régulière sur le territoire une priorité contribuant à notre cohésion sociale» avec des moyens accordés aux préfets qui «ont plus que doublé depuis le début du quinquennat». La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur en charge de la citoyenneté affirme plusieurs objectifs, comme l'accès au logement pour les étrangers primo-arrivants, fixant «à 14 000 l'objectif de mobilisation de logements pour le public réfugié pour 2021» ou «l'emploi des étrangers primo-arrivants [qui] doit s'inscrire dans [un] dialogue [entre les préfets] avec les entreprises».

Cette circulaire a notamment été rendue publique par la revue de presse identitaire «fdesouche», qui commente, dans un tweet, que «Marlène Schiappa a envoyé une directive aux préfets afin de mettre en avant les migrants dans les futurs dialogues avec les entreprises souhaitant participer au plan de relance». «Et j'en suis fière !», réplique dans la foulée la ministre, accompagnant son message des hashtags «#intégration», «#fraternité» mais aussi «#hope» (espoir en anglais).

La présidente du RN Marine Le Pen est montée au créneau, critiquant la position de la ministre : «Le rôle d’un ministre français n’est-il pas de tout faire pour aider nos compatriotes avant tout ? Pourquoi cette obsession de toujours favoriser les derniers arrivés au détriment des citoyens, de choisir la préférence étrangère au lieu de la priorité nationale ?»

C'est le début d'une passe d'armes. Marlène Schiappa écrit deux tweets en réponse à la députée du RN, l'un se moquant du discours de «l'extrême droite», l'autre rappelant une ancienne affiche politique du Front national, anti-immigration, avec pour remarque : «Merci de montrer que vos slogans racistes n’ont pas changé depuis des décennies... Non, les immigrés n’étaient pas responsables du chômage hier et ne sont pas responsables du chômage aujourd’hui !»

En face, l'eurodéputé RN Nicolas Bay insiste, notant que «pendant que Marlène Schiappa fait la promotion du travail pour les étrangers, les Français font la queue à Pôle emploi».

Marlène Schiappa a pour sa part été épaulée par la porte-parole de La République en marche, Maud Bregeon, qui estime que Marine Le Pen a un «discours binaire et caricatural sur l’immigration». La macroniste se dit «très fière de soutenir une ministre qui honore notre tradition d’accueil et d’asile, sans angélisme mais avec cohérence».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»