Bloqués à l'étranger depuis la fermeture des frontières, des Français saisissent le Conseil d'Etat

Bloqués à l'étranger depuis la fermeture des frontières, des Français saisissent le Conseil d'Etat© Stephane de Sakutin Source: AFP
Des avions sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Expatriés aux Etats-Unis, des Français cherchent à rentrer en France mais l'entrée sur le territoire est interdite sans «motif impérieux». Ils ont saisi le Conseil d'Etat pour dénoncer cette mesure gouvernementale.

Des Français expatriés aux Etats-Unis ont saisi le Conseil d'Etat pour dénoncer les mesures de restriction sanitaires prises par le gouvernement qui limitent les déplacements vers la France pour les voyageurs hors de l'Union européenne aux seuls motifs impérieux, selon plusieurs médias dont France info le 7 février.

Interrogé, Pierre Ciric, avocat au barreau de New York tempête : pour lui, le retour des ressortissants français en France est «un droit fondamental, absolu». L'avocat a déposé un recours contre le décret gouvernemental, pointant le caractère arbitraire des «motifs impérieux» nécessaires au déplacement des voyageurs. «Vous avez des motifs tout à fait légitimes de Français qui ont besoin de rentrer en France et qui aujourd’hui s’autocensurent. Il y a un aspect dissuasif qui est certain. Vous êtes dans un arbitraire total en face d’un droit fondamental», déclare le juriste cité par France info.

«#JeVeuxRentrerChezMoi» fait son apparition sur Twitter

Sur Twitter, un hashtag «#JeVeuxRentrerChezMoi» a été partagé. Plusieurs expatriés ou voyageurs racontent leur situation comme Stéphane Bobin. «Motifs impérieux pour rentrer en France quand on est ressortissant français : la vie, le droit, la liberté, la dignité ou l'amour tiennent rarement dans des cases à cocher», a-t-il dénoncé. 

Damien Regnard, sénateur Les Républicains des Français établis hors de France a également contesté les restrictions gouvernementale. «La France est probablement le seul pays au monde à interdire à ses ressortissants établis hors de France de rentrer chez eux», a-t-il pointé dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux, interpellant le président de la République. Le parlementaire a regretté une situation «discriminatoire, intolérable, injuste [qui] ne respecte pas les fondements de la déclaration des droits de l’Homme».

Une mobilisation suivie par un élu à l'Assemblée des Français de l'étranger, Yan Chantrel qui a lancé une pétition «pour le retrait de la décision discriminatoire interdisant l’entrée et la sortie des Français de leur propre pays». 

«Le gouvernement prend des mesures attentatoires aux libertés au lieu de mettre en place de réelles mesures sanitaires efficaces aux frontières», a-t-il dénoncé au Figaro. Les signataires de la pétition jugent notamment que les motifs impérieux fixés par le gouvernement «ne couvrent pas de nombreuses situations de détresse». Elle a récolté, à ce jour, près de 2 200 signatures.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»