Oradour-sur-Glane : un rappeur fait polémique après le tournage d'un clip dans le village martyr

Oradour-sur-Glane : un rappeur fait polémique après le tournage d'un clip dans le village martyr© Thierry Zoccolan Source: AFP
Le village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne).
Suivez RT France surTelegram

Le maire d'Oradour-sur-Glane Philippe Lacroix, en accord avec l'association des familles des martyrs, a annoncé qu'une plainte allait être déposée contre un rappeur qui a tourné un clip au sein du village détruit par des soldats allemands.

Philippe Lacroix, le maire d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), ville martyre de la Seconde Guerre mondiale, a déposé plainte contre Arafat, un rappeur limougeaud originaire de Mayotte, qui a tourné un clip au sein du site historique. Les images montrent l’artiste dans les ruines du village et ne laissent aucun doute sur le lieu du tournage.

«Il faut que les gens comprennent que la liberté c’est la liberté mais on ne peut pas faire n’importe quoi dans un site comme Oradour. C’est un site international, symbole des malheurs, symbole de la douleur et c’est un lieu de recueillement. Et dans un lieu de recueillement on ne fait pas une vidéo de cette nature», a expliqué l'édile auprès de France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Même si, évidemment, nous tenons à la liberté d'expression

«La mairie, en accord avec l'association des familles des martyrs d'Oradour n'hésitera pas à porter plainte en cas de manquement grave au respect des victimes et des lieux», a prévenu le maire avant de tempérer : «Même si, évidemment, nous tenons à la liberté d'expression.» 

Arafat a annoncé le 22 janvier la sortie de son nouveau clip polémique le 24 janvier. Le tournage n'avait pas été autorisé par les autorités comme le rapporte France 3 avant de préciser que tout tournage, de quelque nature que ce soit, au village d'Oradour-sur-Glane, doit en effet être préalablement autorisé par l'Unité départementale de l'architecture et du patrimoine à Limoges.

Cette affaire intervient cinq mois après que des tags négationnistes avaient été inscrits sur un mur du centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane. Un acte qui avait suscité de vives réactions de la part de l'exécutif.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»