Covid-19 : Emmanuel Macron s'adresse aux Français sur l'évolution des mesures restrictives

Suivez RT France surTelegram

Après avoir réuni le Conseil de défense dans l'après-midi, le chef de l'Etat Emmanuel Macron tient ce 24 novembre une allocution pour fixer le cap défini par le gouvernement pour les semaines à venir dans sa gestion de la crise sanitaire.

Mise à jour automatique
  • «J'assume pleinement les décisions que je vous expose aujourd'hui et j'assume de les prendre pour vous protéger au maximum dans ce contexte exceptionnel», assure Emmanuel Macron, avant de demander à ne pas céder au «complotisme, à l'obscurantisme».

    «Nous serons une nouvelle fois au rendez-vous des défis qui viennent. Aujourd'hui nous tenons ensemble, demain nous vaincrons ensemble», conclut le président. 

  • Le président de la République annonce un renforcement du Fonds de solidarité pour les entreprises. Tous les établissements fermés administrativement (restaurants, bars, salles de sport, discothèques) pourront en bénéficier jusqu'au 20 janvier prochain, si les objectifs sanitaires sont respectés. Au choix, ces entreprises pourront se faire verser 20% de leur chiffre d'affaire 2019 sur la même période, ou bénéficier d'une indemnisation allant jusqu'à 10 000 euros par mois. 

    «La crise économique va vraisemblablement s'aggraver», prévient toutefois le chef de l'Etat.

  • «Nous devons être plus contraignants à l'égard de celles et ceux qui ont le virus», déclare Emmanuel Macron. «Je souhaite que le gouvernement et le Parlement prévoient les conditions pour s'assurer de l'isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante», fait ainsi savoir le chef de l'Etat, en promettant que «ces personnes seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire, psychologique».

  • Emmanuel Macron appelle à «tout faire pour éviter une troisième vague» et «tout faire pour éviter un troisième confinement».

    «Si nous ne voulons pas subir demain un troisième confinement, nous devons redoubler de vigilance : protégeons nos proches, en particulier les plus vulnérables, en portant le masque, y compris à la maison lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n'habitent pas au quotidien avec nous», soutient-il.

  • La vaccination sera possible dès fin décembre-début janvier, mais ne sera pas obligatoire, a fait savoir Emmanuel Macron. «Un comité scientifique sera chargé du suivi de ces vaccinations. La vaccination doit se faire de manière claire, transparente, en partageant à chaque étape toutes les informations ce que nous savons comme ce que nous ne savons pas», déclare le chef d'Etat.

    «Le retour à la normale ne sera pas pour demain, mais nous pouvons maîtriser l'épidémie dans la durée», ajoute-t-il.

  • Les stations de sport d'hiver ne pourront pas ouvrir pour les fêtes de fin d'année, fait savoir Emmanuel Macron. Un ouverture courant janvier est envisagée.

    «L'étape suivante sera pour le 20 janvier. En effet, à cette date, nous aurons le recul suffisant au retour des fêtes de fin d'année», poursuit Emmanuel Macron.

    La réouverture totale des lycées est ainsi envisagée «autour du 20 janvier». Les restaurants et les salles de sport pourront également rouvrir à cette date si les objectifs sanitaires sont atteints : «Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour, les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir, et le couvre-feu pourra être décalé. Les lycées, qui bien souvent aujourd'hui fonctionnent par demie-classe, pourront à ce moment-là être pleinement rouverts avec la totalité des élèves présents durant les cours.»

  • Le chef d'Etat explique que le confinement pourrait être levé le 15 décembre si les objectifs sanitaires sont atteints. Les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront alors rouvrir dans le cadre de protocoles sanitaires stricts.

    Un couvre-feu de 21h à 7h devrait être mis en place à cette date. «Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre», assure Emmanuel Macron.

  • «Il nous faut poursuivre nos efforts», déclare Emmanuel Macron, qui demande à limiter les rassemblements. «Une nouvelle étape s'ouvrira à partir du 28 novembre», a fait savoir le chef d'Etat. Le confinement restera en vigueur : Les déplacements seront désormais permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour 3 heures. Les offices seront à nouveau permis pour les cultes, dans une limite de 30 personnes.»

    Les commerces pourront rouvrir dans le cadre d'un protocole sanitaire strict : «Je sais combien l'attente est grande et combien cela participe à notre quotidien dans la vie de nos centres-villes.»

    «Ce qui ne va pas changer : le confinement adapté et le système de l'attestation restera en vigueur, il faudra continuer à travailler chez soi, à renoncer aux déplacements non nécessaires», précise Emmanuel Macron. 

  • Emmanuel Macron prend la parole. «Le pic de la seconde vague de l'épidémie est passé», affirme le président, qui salue le dévouement des professionnels de santé pour lutter contre la pandémie. «Vos efforts ont payé, l'esprit civique dont vous avez fait preuve a été efficace», ajoute le chef de l'Etat à l'attention des Français.

Découvrir plus

Le président français Emmanuel Macron qui s'adresse aux Français ce 24 novembre va apporter des réponses quant à l'évolution des mesures restrictives mises en place pour faire face à l'épidémie de Covid-19. Il devrait notamment évoquer la date de réouverture des commerces, la règle des 1km, les attestations, ou encore déterminer si les stations de ski pourront ouvrir ou non. 

Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»