Paris : des chauffeurs Uber en colère contre la baisse des prix rassemblés Porte Maillot

Une manifestation de chauffeurs de taxis et VTC contre Uber à Paris en juin 2015© Charles Platiau Source: Reuters
Une manifestation de chauffeurs de taxis et VTC contre Uber à Paris en juin 2015

Une manifestation de chauffeurs de VTC travaillant pour Uber bloque cet après-midi la circulation au niveau de la Porte Maillot à Paris. Elle pourrait avoir été improvisée suite à l'annonce par Uber d'une baisse de ses tarifs pour la capitale.

La circulation est devenue quasiment impossible ce vendredi en début d'après-midi à la Porte Maillot à Paris, alors que des dizaines de chauffeurs de VTC travaillant en collaboration avec Uber se sont rassemblés en signe de protestation contre leur employeur.

dans ce qui pourrait être une manifestation improvisée en protestation à la baisse des prix annoncée ce matin par leur employeur et qui devrait atteindre les 20% pour la capitale.

Les manifestants en colère se sont rendus au siège de la société envahissant le hall d'entrée. «Uber nous considère comme des larbins alors que nous sommes des collaborateurs», a déclaré un chauffeur au Parisien.

Des parisiens présents sur place ont commencé à relayer des vidéos et photos sur les réseaux sociaux pour témoigner de la situation.

Des escadrons de CRS et de voitures de police sont présents sur place pour éviter tout débordement.

Cependant, la manifestation des VTC de ce vendredi après-midi semble avoir beaucoup moins de répercutions médiatiques que les rassemblements de chauffeurs de taxis protestant contre l'activité du géant américain durant les mois de juin et juillet.

Les manifestations contre Uber avaient défrayé la chronique au cours de l'été 2015, des échauffourées parfois très violentes éclatant régulièrement lors de ces rassemblements, les chauffeurs de taxis et de VTC n'hésitant pas à s'en prendre aux forces de l'ordre, mais aussi à des chauffeurs particuliers travaillant pour le service Uberpop, interdit depuis par les autorités car considéré comme illégal.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales