Décapitation d'une statue de la Vierge Marie dans le Tarn-et-Garonne

Décapitation d'une statue de la Vierge Marie dans le Tarn-et-Garonne© PASCAL PAVANI Source: AFP
La statue de la Vierge Marie à Lourdes (image d'illustration).

Un acte de vandalisme anti-catholique a été commis dans une réplique de la grotte de Lourdes, à Montpezat-de-Quercy. La statue de la Vierge Marie a été retrouvée décapitée, selon les informations de journal La dépêche.

D'après La dépêche, une statue de la Vierge Marie a été victime d'un acte de vandalisme, le lundi 2 novembre à Montpezat-de-Quercy (Tarn-et-Garonne). Cet objet de culte, situé dans une réplique de la grotte de Lourdes, a été retrouvé décapité. D'après les médias locaux qui ont rapporté les faits, l'émotion est palpable dans le village.

 «Dans la période que nous vivons, on se pose des questions, ça fait mal», dit le père Léon Sème auprès du quotidien régional qui poursuit : «C’est un symbole de notre foi. Cette Vierge est importante pour les plus anciens qui se souviennent qu’enfants, ils venaient y prier. Pour le 15 août, nous avons commencé la procession ici.» 

«Après constatation, il semble que plusieurs pierres aient été lancées sur la statue et que l'une d'elles en ait atteint la tête, la faisant tomber derrière», écrit France 3. Interrogé par la chaîne de télévision, le maire de Montpezat-de-Quercy Gérard Mounié a exprimé sa «tristesse», son «incompréhension» et sa «colère». «Quelle qu'en soit la raison, rien ne justifie un tel acte qui prend une dimension symbolique particulière dans le contexte actuel», ajoute-t-il, espérant que «ce ne [soient] que les élucubrations de jeunes exprimant leur mal-être par des incivilités, et rien de plus».

Valeurs actuelles fait savoir que la commune et le curé de l’ensemble paroissial de Montpezat-de-Quercy, l’abbé Jérôme Pinel, ont chacun déposé plainte auprès de la gendarmerie, le 3 novembre. Et l'hebdomadaire d'ajouter que cet événement intervient après «les lapidations de deux statues de la Vierge Marie à Sumènes (Gard) et Montaud (Hérault) et la mise à terre de la croix du Pic Saint-Loup».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»