«Vous me prenez pour un imbécile ?» : l'échange tendu entre Raoult et Pujadas sur le coronavirus

«Vous me prenez pour un imbécile ?» : l'échange tendu entre Raoult et Pujadas sur le coronavirus© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Vidéo
Le Professeur Didier Raoult entouré de journalistes lors d'une audition à l'Assemblée nationale, le 24 juin 2020 (image d'illustration).

Interrogé par David Pujadas, le Professeur Didier Raoult a mis en cause une gestion selon lui catastrophiste de la pandémie de Covid-19, tout en affirmant «ne pas être Nostradamus».

Invité sur la chaîne d'information en continu LCI dans la soirée du 27 octobre 2020, le Professeur Didier Raoult a affirmé lors d'un échange relativement tendu avec David Pujadas «ne pas manier la peur pour effrayer les gens» et a mis en cause l'«erreur dramatique» commise dans la gestion de la pandémie de Covid-19 qui serait selon lui la «dramatisation perpétuelle». Il a critiqué le principe du confinement généralisé en ces termes : «Qu'est-ce qu'on va suggérer ? Que tout le monde reste enfermé toute sa vie parce qu'il y a des virus dehors ? Vous êtes tous fous, vous êtes devenus tous cinglés !»

Il a ajouté à sa critique du confinement – dont il affirme «ne pas pas être sûr qu'il avait une efficacité» – une défense de la fermeture des frontières dans la lutte contre le coronavirus.

Mis en cause par le journaliste sur les erreurs d'appréciations qu'il a pu commettre, le directeur de l'Institut hospitalier universitaire en maladies infectieuses de Marseille lui a répondu sans ambages : «Si vous voulez me donner une leçon sur le coronavirus… vous êtes ridicule. Je dis toujours ce qu’il se passe. Parmi tous les imbéciles qui prédisent, il y en a toujours un qui a raison. Je suis très triste pour vous que vous soyez désespéré. Moi je regarde paisiblement pendant que vous, vous vous excitez sur ce que j’ai pu dire ou pas dire».

«Vous croyez pas me couillonner comme ça ?»

Tout en affirmant «ne pas être Nostradamus» et «dire toujours ce qui se passe au moment où ça se passe», Didier Raoult a reconnu ne pas avoir pu prédire «qu’une population qui avait vu passer une épidémie puisse faire, dans les trois mois qui suivent, une autre épidémie».

L'infectiologue marseillais a également rappelé ne pas être un politique : «Je suis un scientifique donc j’ai trop d’interrogations pour prendre des décisions simples de nature sociale». Il s'en est alors pris aux méthodes de David Pujadas, qu'il a accusé de lui «répéter dix fois les mêmes choses». «Vous croyez pas me couillonner comme ça ?» lui a-t-il demandé, ajoutant : «Vous me prenez pour un imbécile ?».

Selon les chiffres des autorités sanitaires, 523 nouveaux décès ont été répertoriés le 27 octobre des suites du Covid-19 en France, portant le total des victimes dans l'Hexagone à 35 541 depuis le début de la pandémie. Didier Raoult faisait partie des observateurs qui remettaient en cause la possibilité d'un rebond de l'épidémie, à ses débuts.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»