«Je n'ai pas téléchargé TéléCovid» : Jean Castex se trompe en mentionnant l'application StopCovid

«Je n'ai pas téléchargé TéléCovid» : Jean Castex se trompe en mentionnant l'application StopCovid© DENIS CHARLET Source: AFP
Aperçu de l'application StopCovid, développée par le gouvernement français pour tenter d'endiguer l'épidémie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

De nouveau, le Premier ministre a reconnu ne pas avoir téléchargé l'application de lutte contre le covid-19, qui n'a selon lui «pas eu les effets escomptés». Il a annoncé qu'une nouvelle version serait lancée le 22 octobre.

«J'ai pris un portable sécurisé, donc je n’ai pas téléchargé TéléCovid.» Le Premier ministre Jean Castex a fait une erreur en mentionnant StopCovid, l’application développée pour lutter contre la pandémie de Covid-19 en France, sur Franceinfo le 12 octobre. Il a par ailleurs estimé l'outil numérique n'avait pas eu «les effets escomptés». Il a annoncé qu’une nouvelle version serait «officiellement lancée le 22 octobre» et qu’il la téléchargerait «à ce moment là». «Et la deuxième elle aura quoi de différent ?» demande le journaliste face à lui. «Réponse le 22 octobre», selon les mots du Premier ministre.

Le 24 septembre, sur le plateau de l’émission Vous avez la parole, Jean Castex avait déjà reconnu ne pas avoir téléchargé l’application lancée au mois de juin par le gouvernement. Sur le plateau, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa avaient aussi avoué ne pas disposer de l’application.

2,6 millions de téléchargements 

StopCovid doit permettre à ses utilisateurs d'être prévenus s'ils ont croisé récemment, à moins d'un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur qui s'est découvert contaminé par le coronavirus. Dès sa sortie, elle a soulevé des inquiétudes et la controverse, ses détracteurs craignant notamment une surveillance et une conservation des données récoltées.

Environ 2,6 millions de personnes ont installé l'application sur leur téléphone, soit bien moins que les applications britanniques et allemandes, téléchargées respectivement 16 et 18 millions de fois.

Selon des chiffres gouvernementaux, la semaine du 14 au 20 septembre, seulement 7 969 personnes s'y sont déclarées comme étant positives, et 472 notifications ont été envoyées à de potentiels cas contacts.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix