Enseigner l’arabe à l’école, un moyen d’endiguer le séparatisme ?

Enseigner l'arabe à l'école pour casser une dynamique séparatiste : c'est le projet que dévoile le ministre de l'Intérieur qui dit vouloir renforcer cet apprentissage afin de «réduire le pouvoir des religieux» auprès des jeunes.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, Gérald Darmanin a indiqué vouloir renforcer l'apprentissage de la cinquième langue la plus parlée dans le monde au sein des écoles alors qu'elle est surtout enseignée dans les mosquées. Florian Philippot, président des Patriotes, et Gamal Abina, cofondateur du mouvement des droits civiques, étaient invités à débattre de ce projet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»