Covid-19 : la prolongation des restrictions de liberté inquiète le Défenseur des droits

Covid-19 : la prolongation des restrictions de liberté inquiète le Défenseur des droits© Joël SAGET Source: AFP
Le Défenseur des droits Claire Hédon, le 20 juillet 2020 (image d'illustration).

Avec le projet de loi prolongeant de six mois le «régime transitoire» institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire, le Défenseur des droits Claire Hédon craint une «atteinte disproportionnée» aux droits et libertés des Français.

Le Défenseur des droits Claire Hédon – dont le rôle est de défendre les droits des citoyens face aux administrations – a envoyé un courrier au président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et à deux autres députés, rapporte Libération ce 25 septembre. Elle les met en garde contre le risque d'«atteinte disproportionnée» aux droits et libertés que présente le projet de loi prolongeant jusqu’au 1er avril 2021 le «régime transitoire» instauré dans le but de limiter la propagation du Covid-19.

Ce régime, institué le 9 juillet 2020, «se différencie peu de l'état d'urgence sanitaire décrété en mars 2020» et sa prorogation «présente le risque de banaliser et de pérenniser le recours à un régime d'exception» censé être temporaire, avertit le Défenseur.  

Selon elle, les mesures sanitaires «viennent considérablement limiter l'exercice des droits et libertés tels que la liberté d'aller et venir, la liberté de réunion, le droit au respect de la vie privée et familiale». Des restrictions qui ont un impact encore plus lourd sur les plus vulnérables : personnes âgées en Ehpad, personnes en situation de précarité, enfants, détenus, etc.

«Si elles peuvent être légitimes au regard de la crise sanitaire actuelle», ces restrictions doivent cependant répondre à «un certain nombre d'exigences fondamentales» comme «la prévisibilité, la nécessité et la proportionnalité» ajoute Claire Hédon, qui a succédé à Jacques Toubon en juillet 2020.

La France a enregistré 16 096 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon les données publiées le soir du 24 septembre par Santé publique France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»