«Projet X» : nouveau rassemblement nocturne à Paris, des mises en garde en province

«Projet X» : nouveau rassemblement nocturne à Paris, des mises en garde en province Source: Sputnik
Vidéo
Un rassemblement festif spontané à Paris dans la nuit du 4 au 5 juillet 2020.

En période post-confinement, les événements festifs traditionnels sont encore limités, à l'image des discothèques qui doivent garder leurs portes closes jusqu'à septembre. Un contexte qui semble encourager des rassemblements spontanés.

Une semaine après une première initiative du genre qui avait occasionné des heurts avec les forces de l'ordre sur l'esplanade des Invalides à Paris, une nouvelle soirée «Projet X», ce dernier étant inspiré d'un film du même nom produit en 2012 aux Etats-Unis, a réuni plusieurs centaines de jeunes Parisiens sur les bords de Seine dans la nuit du 3 au 4 juillet.

L'événement s'est visiblement déroulé dans des meilleures conditions que le précédent, en témoignent plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux.

«De nombreuses personnes sont réunies sous le pont de Sully, suite à l’appel lancé sur les réseaux sociaux à une nouvelle soirée Projet X», a par exemple rapporté le vidéaste Yazid Bouziar peu avant 23h, images à l'appui de jeunes agglutinés sur place et sautillant côte à côte dans la clameur générale.

«Une nouvelle soirée de rassemblement Projet X sur le quai à côté du pont Sully», ont également témoigné nos confrères de Sputnik.

Concomitamment à l'arrivée des participants, un dispositif de sécurité a été mis en place aux abords du lieu de rassemblement. «Des centaines de jeunes vont et viennent sur les quais, à défaut de pouvoir rejoindre leurs camarades déjà sur les voies sur berge», a ainsi relaté le compte Twitter Visio Media Press.

Les appels à des rassemblements «Projet X» ont émergé sur les réseaux sociaux ailleurs en province. A Angers, de tels appels ont fait l'objet de mises en garde de la part des autorités. «Les organisateurs s'exposent à de lourdes sanctions et les participants à une amende de 135 €. Les forces de police seront particulièrement vigilantes», a par exemple expliqué la préfecture du Maine-et-Loire dans un communiqué publié le 2 juillet, en vue d'un potentiel événement de ce type dans la soirée du 4 juillet.

La semaine précédente, des incidents avaient éclaté sur l'esplanade des Invalides dans la capitale française à l'occasion d'un événement spontané du même type. Des participants avaient alors jeté des projectiles sur des véhicules des forces de l'ordre, ces derniers ayant pour leur part fait usage de gaz lacrymogènes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»