Contre la réforme des retraites, des avocats bloquent les entrées du tribunal de Paris

Contre la réforme des retraites, des avocats bloquent les entrées du tribunal de Paris Source: RT France
Vidéo
Julia Courvoisier, avocate au barreau de Paris, participait à la mobilisation d'avocats contre la réforme des retraites au tribunal de Paris le 24 février.

Afin de faire entendre leur opposition à la réforme de leur régime autonome de retraite, plusieurs dizaines d'avocats bloquaient les entrées du tribunal de la capitale, ce matin du 24 février.

Toutes les entrées du tribunal de Paris étaient bloquées ce matin du 24 février par plusieurs dizaines d'avocats, opposés à la réforme de leur régime autonome de retraite.

Dans une ambiance globalement calme, les avocats contestataires ont chanté et scandé leur mécontentement, certains brandissant des drapeaux du Syndicat des avocats de France (SAF) ou des banderoles indiquant «Avocats en colère».

Au micro de notre reporter, des avocats ont détaillé les raisons de leur mobilisation. «Pour essayer de nous faire entendre, parce que madame Belloubet [ministre de la Justice] et le gouvernement [du président] Macron nous entendent pas, nous passons à la vitesse supérieure», a exprimé Julia Courvoisier, avocate au barreau de Paris.

«Nous sortons notre 49-3 [en bloquant les entrées du palais de justice]», a martelé l'avocate au barreau de Paris Caroline Mécary, en référence à l'option envisagée par la majorité présidentielle pour faire passer la polémique réforme des retraites. «Notre profession, notre métier risquent de disparaître – en tout cas un tiers des avocats de France risquent de disparaître avec l'augmentation de la cotisation qui est prévue dans la réforme des retraites», a-t-elle expliqué.

On ne peut pas demander à un avocat de voir ses cotisations doubler, ses pensions baisser, sans qu'il fasse rien

«On ne peut pas demander à un avocat de voir ses cotisations doubler, ses pensions baisser, sans qu'il fasse rien, et je crains que le gouvernement n'ait pas compris qu'on ne lâchera rien», a également déclaré à notre micro Pierre Degoul, avocat au barreau des Hauts-de-Seine.

Selon l'AFP, les quelques personnes qui parvenaient à se faufiler dans le tribunal ont été huées par les avocats bloquant les entrées.

L'audience du procès Fillon reportée en raison de la grève

En fin de matinée, selon des images diffusées par le journaliste indépendant Clément Lanot, des CRS intervenaient pour déloger les manifestants. A midi, les opérations de blocage était encore de mise.

Cet après-midi, le début du procès de François Fillon était prévu dans ce tribunal. L'ex-candidat de LR à la présidentielle, son épouse et son ancien suppléant à l'Assemblée Marc Joulaud sont jugés dans l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon. L'audience a été reportée au 26 février en raison de la grève des avocats.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»