De Bastille à Opéra : manifestation interprofessionnelle à Paris contre la réforme des retraites

Suivez RT France surTelegram

Une manifestation regroupant plusieurs corps professionnels a lieu à Paris. Présents en nombre, les avocats sont mobilisés dans la capitale, mais aussi en région, deux mois après la première mobilisation nationale contre la réforme des retraites.

Avocats, médecins, infirmiers, kinés, pilotes de ligne... Le collectif SOS Retraites a appelé ces professions à battre le pavé ce 3 février à Paris contre la réforme des retraites portée par l'exécutif.

Le cortège s'est élancé en début d'après-midi de la place de la Bastille, pour se diriger vers la place de l'Opéra. Des actions, notamment des avocats, ont également été organisées dans d'autres villes de France.

Présents en nombre dans le cortège de la capitale, les avocats ont donné de la voix. Ils ont multiplié ces derniers temps les actions de protestation contre la réforme gouvernementale, perturbant fortement l'activité des tribunaux.

Olivier Cousi, bâtonnier de Paris, a évoqué au micro de notre reporter une mobilisation «historique» des «Avocats en colère».

Les professions libérales ont également répondu présent à Paris.

En fin d'après-midi, des manifestants avocats se sont regroupés à proximité du ministère de la Justice pour demander la démission du Garde des Sceaux.

Des manifestants contre la réforme des retraites également mobilisés en région

Ailleurs en France, une mobilisation a également eu lieu à Bordeaux, où des avocats et des professionnels de la santé se sont rassemblés.

A Annecy, dans une ambiance décontractée, le soutien aux avocats en grève s'organise lui aussi.

Inscrite dans les recommandations de la Commission européenne adressées à la France en juin 2019, la réforme portée par le gouvernement continue de faire l'objet d'une vive contestation en France. Le mouvement social qui s'y oppose reste massivement plébiscité par les Français. «Sept Français sur dix (70 %) estiment toujours que le mouvement de protestation doit se poursuivre, contre 29 % qu'il doit s'arrêter», selon un récent sondage BVA du 25 janvier cité par Le Point.

Lire aussi : Manifestation contre la réforme des retraites : l'intersyndicale déterminée à obtenir «le retrait»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix