La préfecture de l'Essonne confirme l'usage du LBD à Massy lors d'une manifestation lycéenne

La préfecture de l'Essonne confirme l'usage du LBD à Massy lors d'une manifestation lycéenne© KENZO TRIBOUILLARD Source: AFP
images
Des policiers tiennent des LBD 40 à Rouen le 6 avril 2019 lors d'une opération de maintien de l'ordre pour une manifestation des Gilets jaunes (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les policiers ont été appelés pour intervenir les 25 et 26 novembre aux abords d'un lycée à Massy en Ile-de-France et ont fait usage de gaz lacrymogène et du LBD 40 pour disperser des manifestants qui avaient incendié des poubelles et des pneus.

Relayées par plusieurs internautes dont le Gilet jaune Jérôme Rodrigues, des vidéos ont émergé sur les réseaux sociaux montrant une opération de police ayant eu lieu le 25 novembre aux abords du lycée Parc-de-Vilgénis, à Massy, dans l'Essonne.

Afin de clarifier le contexte de cette intervention policière, le service CheckNews du journal Libération a contacté la préfecture de l'Essonne qui a confirmé l'emploi du lanceur de balles de défense (LBD) et des gaz lacrymogènes par des policiers qui avaient été appelés par le lycée en question pour des feux de poubelles et de pneus survenus suite à un blocage de l'établissement par 300 personnes.

Deux mineurs et deux majeurs ont été interpellés. Par ailleurs, les forces de l'ordre n'ont fait état d'aucun blessé parmi les personnes visées par ces tirs.

Le lendemain de ces faits, le 26 novembre, le blocus du lycée s'est poursuivi avec la présence d'une centaine de manifestants et «un lycéen de 17 ans a été interpellé alors qu’il s’apprêtait à un tir de projectile sur les policiers», selon les mots de la préfecture.

Lire aussi : LBD 40 : des policiers auraient été équipés sans habilitation, selon le syndicat ViGi

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix