Le président des Jeunes Actifs des Républicains rejoint le Front National

L'ancien président des Jeunes Actifs des Républicains Franck Allisio (D) et Marion Maréchal-Le Pen (G)© Twitter
L'ancien président des Jeunes Actifs des Républicains Franck Allisio (D) et Marion Maréchal-Le Pen (G)

Franck Allisio, le président du mouvement républicain des Jeunes Actifs a quitté son parti pour rejoindre le FN. À la clef : un possible mandat de conseiller régional.

«Je ne voulais pas être complice d’une trahison des électeurs et des militants une nouvelle fois», s’est justifié Franck Allisio. À la tête d’un mouvement de Républicains trentenaires et actifs, l’homme a quitté ses fonctions, dimanche 13 septembre. Il a fait l’annonce de son entrée au Front National lors de la permanence du parti à Marseille, entouré de plusieurs cadres FN, dont Marion Maréchal-Le Pen.

En savoir plus : PS, Républicains, FN, Front de Gauche, la vie politique française en pleine recomposition

Pour la nièce de la présidente du parti, Allisio «représente une grande partie de cet électorat UMP qui se sent très mal à l’aise aujourd’hui dans cette famille politique». L’intéressé a expliqué que «à un moment donné, il faut choisir entre son confort, ses intérêts, l’habitude et ses convictions». Il doit figurer sur les listes FN lors des élections régionales de décembre 2015, et a déjà été nommé porte-parole de Marion Maréchal-Le Pen.

En savoir plus : Marion Maréchal-Le Pen et le Front national divisent l’Église catholique

Les militants des Jeunes Actifs des Républicains ont répondu avec amertume à ce virement de bord et annoncent regretter que Franck Allisio «ait choisi de sacrifier toutes les valeurs que nous défendons pour un plat de lentilles et un mandat de conseiller régional auquel il ne pouvait plus prétendre au sein des Républicains après avoir divisé dans chacune des fonctions qu’il avait occupées».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales