Pour Macron, le départ des Juifs de France «est une amputation» de ce qu'est la République

Pour Macron, le départ des Juifs de France «est une amputation» de ce qu'est la République© Ian LANGSDON / POOL / AFP
Le président Emmanuel Macron étreint Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, le 29 octobre 2019, lors de l'inauguration du Centre européen du judaïsme à Paris.

Le président de la République a inauguré les 5 000 m2 du nouveau Centre européen du judaïsme, à proximité de la place de Jérusalem, à Paris. Il s'est adressé aux juifs français choisissant d'émigrer en Israël, qualifiant leur départ d'«amputation».

Le soir du 29 octobre, Emmanuel Macron a participé à l'inauguration du Centre européen du judaïsme (CEJ) à proximité de la place de Jérusalem, elle-même récemment inaugurée à Paris par la maire Anne Hidalgo malgré l'opposition de militant pro-palestiniens

Interrogé en marge de cet événement sur le sujet des juifs choisissant de faire leur aliyah (terme qui désigne l'émigration en Israël), le chef de l'Etat a répondu, devant les caméras de la chaîne basée à Tel Aviv i24 News : «Je respecte chacun, mais bien évidemment je leur dis qu'ils ont leur place [en France], qu'ils y sont aimés et qu'ils ont surtout une Histoire qui est ancrée dans la République.» Le président a alors conclu : «Et leur départ, c'est une amputation d'une part de ce qu'est la République dans son Histoire [et] dans ses valeurs.»

Au cours de son discours devant l'assemblée réunie pour l'ouverture de ce Centre de «4 900 m2 dédiés à la culture, à la transmission, au patrimoine et à l'identité juive», Emmanuel Macron a notamment affirmé, selon des propos rapportés par i24 News : «Au moment où l'antisémitisme resurgit, résister ça n'est pas uniquement protéger ou répondre, mais c'est surtout convertir les cœurs et les esprits, c'est ce qui se fait ici, dans ce centre.»

Le chef de l'Etat a en outre salué la «part juive de l'âme européenne, façonnée dans les temps sombres autant que dans les jours heureux».

Installé dans le XVIIe arrondissement de Paris, le Centre européen du judaïsme est, selon l'Elysée, «le plus grand centre culturel du judaïsme en Europe».

Parmi les personnalités politiques présentes à l'inauguration, étaient entre autres présents le maire de Paris Anne Hidalgo, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le ministre de la Culture Franck Riester, la présidente du conseil régional d'Ile-de-France Valérie Pécresse, ou encore les anciens Premiers ministres Manuel Valls et Bernard Cazeneuve.

Lire aussi : Des pro-palestiniens manifestent contre l'inauguration de la place de Jérusalem à Paris (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»