Radicalisation islamique : 27 fonctionnaires de la préfecture de police de Paris signalés

Radicalisation islamique : 27 fonctionnaires de la préfecture de police de Paris signalés© STEPHANE DE SAKUTIN Source: AFP
Logo de la police nationale française (image d'illustration).

Selon les informations de BFMTV, 27 policiers auraient été signalés pour radicalisme islamiste à la suite de l'attaque terroriste de la préfecture de Paris, qui a fait quatre morts le 3 octobre.

Depuis l'attaque d'un terroriste islamiste qui a fait quatre morts le 3 octobre, 27 fonctionnaires de police de la préfecture de Paris auraient été signalés pour radicalisation, selon les informations de BFMTV. La chaîne d'actualité en continu précise que ces dossiers se trouveraient actuellement sur le bureau du directeur général de la police nationale, Eric Morvan.

La même source précise que trois de ces policiers ont fait l'objet de demandes de suspension par le préfet de police, Didier Lallement. Parmi eux, deux policiers auraient été désarmés : l'un est affecté à direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), l'autre est gardien de la paix à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine.

Selon BFMTV, le profil des 27 policiers signalés est assez similaire. Il s'agirait principalement d'hommes avec des grades allant du gardien de la paix à l'officier.

Les services du préfet Lallement ont émis une note de service à destination des fonctionnaires le 7 octobre, soit moins d'une semaine après l'attaque de la préfecture : «En cas de détection de signes d'une possible radicalisation d'un agent, il appartient de la signaler immédiatement et directement à sa hiérarchie.» La note précise : «Plusieurs signes et indices peuvent justifier de déclencher une procédure de signalement, comme par exemple des changements physiques et vestimentaires et alimentaires, le refus de serrer la main du personnel féminin, un rejet brutal des habitudes quotidiennes.»

Lire aussi : Vigilance ou délation ? Des policiers déplorent la communication présidentielle après l'attaque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»