Le Front national mis en examen dans l'enquête sur son financement, le parti fait appel

Le Front national mis en examen dans l'enquête sur son financement, le parti fait appel
La mise en examen du Front national est un coup dur pour le parti de Marine Le Pen.
Suivez RT France surTelegram

Le Front national, parti dirigé par Marine Le Pen, a été mis en examen ce mercredi. Le parti est suspecté d'avoir mis en place un système d'enrichissement frauduleux.

Le trésorier du Front national a confirmé, ce mercredi, la mise en examen du parti d'extrême droite dans l'enquête sur le financement du parti. Le parti dirigé par Marine Le Pen faisait face mercredi aux juges d'instruction dans l'enquête sur son financement et des soupçons d'escroquerie au préjudice de l'Etat lors des législatives de 2012.

C'est Wallerand de Saint-Just qui a représenté le parti de Marine Le Pen ce matin devant les juges. A la sortie du tribunal, et alors que six personnes avaient d'ores et déjà été mises en examen dans ce dossier, il a affirmé l'innocence du Front national : «Nous sommes innocents de toutes les accusations qui sont portées contre nous». Le trésorier du Front national, avocat de profession, a annoncé que le parti avait l'intention de faire appel de cette décision.

Les enquêteurs soupçonnent le Front national d'avoir mis en place, lors des élections législatives, un système d'enrichissement frauduleux. Ces kits de campagne vendus aux candidats frontistes étaient en effet, selon les juges, «largement surévalués». Or, ces kits de campagne son remboursés par l'Etat. Dans le viseur des juges figurent aussi les prêts de Jeanne, le micro parti de Marine Le Pen, aux candidats. Considérés comme fictifs, ils n'auraient eu pour but que d'obtenir le remboursement par l'Etat des intérêts d'emprunt, inclus dans les comptes de campagne.

Cette mise en examen est en tout ça un coup dur pour le Front national. Jamais inquiété par la justice jusque là, le Front national a toujours pointé les affaires de la classe politique. Avant même cette mise en examen, Marine Le Pen avait évoqué une «volonté politique de nuire au FN, FN qui n'a rien à se reprocher».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix