Villiers-le-Bel : décès d'un jeune homme à moto à proximité d'une intervention de police

- Avec AFP

Villiers-le-Bel : décès d'un jeune homme à moto à proximité d'une intervention de police© GERARD JULIEN / AFP
Image d'illustration.

Une enquête a été ouverte après qu'un jeune homme de 22 ans, au volant d'une moto volée, a percuté, fatalement, un poteau, alors que la police intervenait à proximité. Le maire appelle au calme en attendant les images des caméras de surveillance.

Un jeune homme de 22 ans est mort le 6 octobre dans un accident de moto à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) alors que des policiers procédaient à une interpellation dans le même secteur, selon des sources concordantes.

Les faits ont eu lieu peu avant 17h dans le quartier de la Cerisaie, alors que des policiers interpellaient un autre homme en «défaut de permis de conduire», selon le préfet du Val-d'Oise dans un communiqué. Le conducteur avait pris la fuite à pied après avoir abandonné sa voiture.

D'autre policiers, venus en renfort près de la voiture abandonnée, ont alors vu arriver un jeune en moto à «vitesse élevée», toujours selon la version du préfet. L'un des policiers aurait alors «esquissé le geste de ralentir, en enjoignant verbalement au pilote de freiner», mais le motard, à bord d'un véhicule signalé volé, serait «monté sur le trottoir, ré-accélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine».

Dans sa chute, il a violemment percuté un poteau métallique.

Malgré le massage cardiaque pratiqué par les policiers puis les secours, le jeune homme n'a pas survécu. Il est décédé à son arrivée à l'hôpital vers 18h30. 

Le maire appelle à rester calme

Une enquête a été confiée à la Sûreté départementale pour éclaircir les circonstances du drame, survenu dans une ville où deux adolescents étaient morts en 2007 dans la collision de leur moto avec une voiture de police, donnant lieu à deux nuits d'émeutes.

Ce nouveau drame a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, où de nombreux messages ont été postés avec le mot clé «Justice pour Ibrahima», en référence au jeune homme décédé. Certains habitants interrogés par le journal Le Parisien, ont en outre remis en cause la version donnée par les forces de l'ordre, assurant qu'un véhicule de police aurait en réalité bloqué la route du motard décédé. Cet élément n'a pas pu être vérifié à ce stade mais les caméras de surveillance présentes sur les lieux du drame devraient permettre de faire la lumière sur cette hypothèse.

De son côté, le maire (DVG) de Villiers-le-Bel Jean-Louis Marsac, a appelé à la prudence à ce stade. «C'est ce qui peut arriver de pire. C'est toujours un drame un jeune homme [...] en pleine santé, qui décède, quelles que soient les circonstances. Mais il faut être prudent à ce stade. J'espère que les uns et les autres vont rester calme en attendant les résultats des vidéos», a-t-il commenté, selon le quotidien de la capitale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»