«Couteau en céramique», «RIP Mickaël Harpon» : des tags anti-police à Italie 2 après l'occupation

«Couteau en céramique», «RIP Mickaël Harpon» : des tags anti-police à Italie 2 après l'occupation© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
images
Lors du blocage d'Italie Deux le 5 octobre 2019 (image d'illustration).

Deux jours après l'attaque meurtrière de la préfecture de police de Paris, qui a coûté la vie à quatre personnes, des tags anti-police ont été retrouvés sur les murs du centre commercial Italie 2, occupé dans la journée par des militants écologistes.

Depuis le 5 octobre au matin, jusque tard dans la nuit, des militants écologistes d'Extinction Rebellion notamment – accompagnés de quelques Gilets jaunes – ont investi le centre commercial Italie 2, dans le sud-est de la capitale. Une action qui a laissé des traces, notamment sur plusieurs façades du complexe commercial.

Entre autres inscriptions retrouvées sur les lieux, des graffitis anti-police, mentionnant la récente attaque de la préfecture de police de Paris ayant coûté la vie à quatre personnes, ont été photographiés par des journalistes. «Couteau en céramique», peut-on par exemple lire en lettres rouges sur une vitre à l'intérieur du bâtiment, l'inscription faisant visiblement référence à l'arme avec laquelle il a été dans un premier temps rapporté que l'assaillant de la préfecture avait tué trois policiers et un agent administratif, dont une femme.

«Comment appelle-t-on un flic raciste ? En composant le 17», pouvait-on également lire.

Le tag «RIP Mikael Harpon» a par ailleurs été observé sur une façade extérieure du centre commercial, l'inscription citant ici nommément l'auteur de la tuerie.

La journée durant, ainsi que pendant une grande partie de la nuit, le bâtiment a été le théâtre d'une action d'occupation des lieux de la part de militants écologistes, qui entendaient s'attaquer à un «symbole du capitalisme». Fait notable : pendant la journée, des participants à cette action ont été filmés en train d'effacer des inscriptions anti-police. «Il y avait marqué "fuck le 17" et on n'est pas d'accord, ça alimente la violence [...] On n'est pas contre la police», a par exemple commenté l'un d'entre eux.

Aucun incident majeur ne s'est produit jusqu'à 21 heures environ, quand les forces de l'ordre ont souhaité déloger les activistes.

Lire aussi : A Paris, des écologistes occupent le centre commercial Italie 2 et y passent la nuit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»