Suppression de la taxe d'habitation : la ministre Jacqueline Gourault patauge... et nous aussi

Suppression de la taxe d'habitation : la ministre Jacqueline Gourault patauge... et nous aussi© PHILIPPE WOJAZER Source: Reuters
Jacqueline Gourault a eu bien du mal à expliquer le calendrier de la fin de la taxe d'habitation (image d'illustration ).

Au cours d'une interview pour France info, la ministre de la cohésion des territoires ne savait plus vraiment si la taxe d'habitation allait ou non être définitivement supprimée pour 2022 ou 2023. A nous faire douter de la promesse macronienne...

Invitée sur France info le 12 septembre, la ministre Modem de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, a été questionnée sur la fin programmée de la taxe d'habitation, une promesse de campagne du président Emmanuel Macron. Problème, la ministre s'est totalement emmêlé les pinceaux.

Ainsi, pour les 20% des ménages les plus aisés, Jacqueline Gourault a d'abord expliqué qu'ils ne paieraient plus la taxe d'habitation en 2023, soit un an après la fin du premier quinquennat d'Emmanuel Macron. Or, en avril 2019, le gouvernement avait confirmé la suppression totale de la taxe d'habitation pour 2022.

Les journalistes reviennent sur les propos de Jacqueline Gourault afin qu'elle confirme le calendrier. Et là, patatras... S'en suit une discussion brouillonne dans laquelle Jacqueline Gourault confirme dans un premier temps un dernier tiers payé à 2022, soit une suppression de la taxe pour 2023. Comprenant la gaffe, la ministre revient sur ses propos en affirmant que, finalement, le dernier tiers supprimé serait pour 2022, soit la fin de la taxe d'habitation cette année-là. Les journalistes souhaitant confirmation des propos, Jacqueline Gourault déclare alors que les Français ne paieront plus la taxe en 2022 mais que la fin de celle-ci serait pour... 2023. Incompréhension sur le plateau.

Sur une nouvelle relance des journalistes, Jacqueline Gourault revient de nouveau sur son propos en assurant que le dernier tiers de la taxe serait payé en 2021 pour une suppression donc en... 2022.

Un flou qui pourrait laisser penser qu'il y a un loup derrière ?

Lire aussi : Jacqueline Gourault évoque un impôt sur le revenu universel, Matignon balaie l'idée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»