«La fin de l’hégémonie occidentale sur le monde» : le discours de Macron aux ambassadeurs

Auteur: RT France

Lors de son discours à la conférence des ambassadeurs, Emmanuel Macron a assuré qu'il fallait «recréer une civilisation européenne» et repenser les relations et les alliances avec les autres Etats. Il souhaite que l'Europe pèse ainsi davantage.

Lors du traditionnel et annuel discours du chef de l'Etat à la conférence des ambassadeurs, Emmanuel Macron a repris le 27 août l'essentiel des arguments déjà développés l'année précédente. Ainsi, il souhaite que l'Europe s'émancipe davantage des deux puissances hégémoniques que sont la Chine et les Etats-Unis.

Parmi les temps forts de son allocution, Emmanuel Macron estime que «nous sommes sans doute en train de vivre la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde» et qu'il faut ainsi «recréer une civilisation européenne». Il précise ensuite les raisons qui le poussent à avoir une telle perspective pour l'Europe : «Nous savons que des civilisations disparaissent [...] L'Europe disparaîtra. Et le monde sera structuré autour de deux grands pôles : les Etats-Unis d'Amérique et la Chine, et nous aurons le choix entre des dominations.»

Pour ne pas se laisser embarquer dans cette funeste destinée, Emmanuel Macron propose que l'Europe s'adapte, «décide d'avoir [sa] part du jeu et de peser». Un exemple : le président français veut enclencher un réchauffement des relations entre l'Europe avec la Russie. «Je pense que la vocation de la Russie n’est pas d’être l’allié minoritaire de la Chine. Donc nous devons aussi savoir par ce dialogue les conditions que nous poserons. Offrir, à un moment donné, une option stratégique à ce pays [...] C’est à nous de le préparer et de savoir avancer sur ce point», a ainsi assumé Emmanuel Macron.

Comme l'an passé, il considère que des puissances comme les Etats-Unis ou la Chine peuvent jouer la carte de l'unilatéralisme, ce que ne peut se permettre l'Europe : «Les autres peuvent avoir une stratégie non multilatérale, unilatérale ou bilatérale, nous non.»

Alors qu'il juge que l'économie de marché vit actuellement une «crise inédite», il veut que l'Europe puisse renforcer sa souveraineté économique ou militaire. En ce sens, Emmanuel Macron assure que la diplomatie française a un rôle central dans le jeu européen. Ainsi, le G7 de Biarritz est selon Emmanuel Macron l'une des stratégies visant à «mettre la France au cœur du jeu diplomatique».

Lire aussi : Emmanuel Macron annonce un sommet au format Normandie sur l'Ukraine en septembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»