En été et sous la pluie «l'acte XL» rassemble seulement quelques centaines de Gilets jaunes (IMAGES)

En été et sous la pluie «l'acte XL» rassemble seulement quelques centaines de Gilets jaunes (IMAGES)© Capture d'écran Twitter/@frederic_RTfr
L'acte 40 des Gilets jaunes à Toulouse.

Le quarantième acte des Gilets jaunes s'est tenu 9 mois après le début du mouvement social, avec des manifestations de faible ampleur et souvent sous la pluie comme à Paris, où quelques centaines de manifestants ont défilé.

Neuf mois et une mobilisation au plus bas. Seuls quelques centaines de manifestants avaient fait le déplacement ce 17 août, en plein pont de l'Ascension, pour continuer de porter les revendications des Gilets jaunes au cours d'un «acte XL» (quarante en chiffres romains). 

À Paris, un défilé d'environ 300 personnes s'est tenu sous la pluie entre la place des fêtes [place excentrée du 19e arrondissement] et la place de la République. Des hommages et messages de soutien aux manifestations de Hong Kong étaient visibles, mais le lien entre ces deux mouvements sociaux aux revendications éloignées a été perçu comme malvenu par certains. 

«Moi Hong-Kong, ça me parle pas, désolé», a ainsi déclaré le Gilet jaune Faouzi Lellouche auprès du reporter de RT France présent sur place. Pour le militant, le mouvement social qui secoue la Région administrative spéciale chinoise n'a rien à voir avec ce pour quoi les Gilets jaunes sont mobilisés depuis des mois. 

À Toulouse où la météo était plus clémente, environ 350 personnes étaient présentes, scandant outre leurs slogans habituels «Justice pour Steve». Quelques heurts ont eu lieu avec les forces de l'ordre, qui ont procédé à des tirs de gaz lacrymogènes, comme le reporter de RT France sur place a pu le constater. 

Là encore des messages de soutien à Hong Kong ont été visibles dans les rangs des Gilets jaunes. 

À Bordeaux, seule une quarantaine de Gilets jaunes, majoritairement des séniors, se sont réunis sous un soleil de plomb, selon l'AFP, qui rapporte aussi 150 Gilets jaunes dans la ville frontalière de Longlaville, en Meurthe-et-Moselle, d'après les chiffres de la préfecture. 


Lire aussi : G7 : un contre-sommet en préparation au sud de Biarritz

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»