L’entourage de Benjamin Griveaux s’excuse après des propos polémiques

L’entourage de Benjamin Griveaux s’excuse après des propos polémiques© Geoffroy Van Der Hasselt Source: AFP
Benjamin Griveaux, à Paris, le 18 juin 2019 (image d'illustration).

Après le tollé provoqué par les déclarations de Benjamin Griveaux sur ses opposants à la mairie de Paris, son entourage a présenté des excuses regrettant la publication d'une conversation privée. La lutte pour conquérir la capitale s'annonce âpre.

Serions-nous en train de nous diriger vers une lutte fratricide pour conquérir Paris ? Suite aux propos de Benjamin Griveaux, rapportés par Le Point, dans lequel le candidat à la mairie de Paris n’était pas tendre avec ses adversaires, les qualifiant «d’abrutis» ou de «fils de p***», son entourage a déploré, auprès de l’AFP, la fuite d’une «conversation privée». Cette source n’a par ailleurs pas contesté l’existence de ces déclarations.

«Benjamin Griveaux déplore qu'une conversation privée se retrouve dans la presse», précise la même source, assurant que «dès qu'il en a pris connaissance [de l’article], il a appelé les personnes citées pour s'excuser auprès d'elles». «Le sujet est clos», a-t-elle ajouté indiquant que l’ancien porte-parole du gouvernement était désormais «pleinement concentré sur la préparation de son meeting [le 18 juillet]».

Cité dans le papier du Point, Mounir Mahjoubi a tenu à réagir, toujours à l’AFP. «Pendant une campagne, les mots dépassent parfois la pensée […] Moi je suis dans l'écoute inconditionnelle, je sais pardonner. Tout cela n'a aucune importance, il faut maintenant se tourner vers l'avenir», a commenté l’ancien secrétaire d’Etat chargé du Numérique et ancien candidat aux municipales à Paris.

Le lendemain de l’annonce par le parti présidentiel de la désignation de Benjamin Griveaux comme candidat à Paris, le 10 juillet, Cédric Villani avait choisi de reporter sa décision quant au soutien qu’il pourrait apporter au candidat officiel au mois de septembre.

Lire aussi : Municipales à Paris : la course à l'investiture LREM dégénère en crise interne chez les macronistes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»