Un membre du CSA danse coiffé d'un képi dans une vidéo parodique, pour les 30 ans de l'organisme

Un membre du CSA danse coiffé d'un képi dans une vidéo parodique, pour les 30 ans de l'organisme© BERTRAND GUAY Source: AFP
Nicolas Curien, membre du CSA, en avril 2018.

Nicolas Curien, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel, a poussé la chansonnette, affublé d'un képi et d'un imperméable, pour les 30 ans de l'institution de régulation de l'audiovisuel. Une reprise du titre La Tactique du gendarme de Bourvil.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) est connu pour réguler le monde audiovisuel français – rarement pour produire ses propres vidéos. Pourtant Nicolas Curien, un des membres de la haute autorité publique indépendante, s'est prêté à l'exercice à l'occasion des 30 ans d’existence du «gendarme du net». 

La tactique du gendarme c'est d'avoir tout le temps les yeux d'vant son écran

Vêtu d'un imperméable et ceint d'un képi de gendarme, le membre du CSA s'est livré à une parodie audacieuse de la chanson de Bourvil La Tactique du gendarme, réadaptée autour du thème du CSA, le tout accompagné d'une chorégraphie. La séquence a été introduite par une courte interview «humoristique» menée par Hervé Godechot, journaliste ayant rejoint le CSA en février 2019. 

«Un bon gendarme doit avoir un bon bâton – mais c'est pas tout, mais c'est pas tout», chante Nicolas Curien. Ou encore : «La tactique du gendarme c'est d'avoir tout le temps les yeux d'vant son écran. Propos haineux allez allez, mises en demeure allez allez»

«J’étais loin d’imaginer que fût un jour rouverte la vieille malle renfermant depuis plus de 45 ans mes effets militaires, profondément enfouie au tréfonds de la cave maternelle», déclarait notamment Nicolas Curien d'après la retranscription du site web Next Impact, dans la légende accompagnant la vidéo, supprimée un peu moins de 24h après sa publication. 

On peut faire une alerte au CSA ?

Malgré sa suppression, la vidéo a été dupliquée sur les réseaux sociaux, suscitant quelques réactions amusées, de professionnels des médias et du monde numérique.

«On peut faire une alerte au CSA ?», a notamment ironisé le journaliste et animateur des Grandes Gueules de RMC Olivier Truchot. 

«Finalement, pour ses 30 ans, le CSA se jette en plein dans la culture "web"», a pour sa part tweeté le directeur des relations institutionnelles et des politiques publiques de Google Benoît Tabaka, décrivant par ailleurs une vidéo «à faire pâlir le prochain Tarantino». 

Lire aussi : Le CSA a 30 ans : où en est l'autorité indépendante de régulation ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»