Après l'explosion à Lyon, les responsables politiques de tous bords réagissent

Après l'explosion à Lyon, les responsables politiques de tous bords réagissent © EMMANUEL FOUDROT Source: Reuters
Rue Victor-Hugo à Lyon, lieu de l'explosion le 24 mai.

L'explosion d'un colis piégé dans une rue très fréquentée de Lyon, qui a fait près d'une dizaine de blessés légers, a été qualifiée d'«attaque» par le président Emmanuel Macron. L'ensemble de la classe politique apporte son soutien aux blessés.

L'explosion d'un colis piégé dans une rue très fréquentée de Lyon le 24 mai après-midi, a fait près d'une dizaine de blessés légers. Le président de la République Emmanuel Macron, lors d'une interview en direct sur la chaîne Youtube Hugo Décrypte avec Hugo Travers, a parlé d'une «attaque à Lyon». «Il y a eu une attaque à Lyon [...] il ne m'appartient pas d'en faire le bilan, mais a priori, aujourd'hui, à ce stade, il n'y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles», a également déclaré le chef de l'Etat.

Dans la soirée, Emmanuel Macron a ajouté, dans un tweet s'adressant aux victimes de l'explosion, à leurs familles et aux Lyonnais : «Nous sommes à vos côtés.» 

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a adressé «des consignes de vigilance à l’ensemble des préfets pour renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et cultuels».

Marine Le Pen évoque déjà un attentat terroriste

A l'instar de la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, les politiques apportent leur soutien aux blessés. La députée souhaite également «que toute la lumière [soit] faite sur les circonstances de cet attentat terroriste». 

Sans parler d'acte terroriste, le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez dit aussi «attendre des informations précises».

Le député de Debout La France Nicolas Dupont-Aignan estime qu'il s'agit là d'«une nouvelle attaque ignoble sur notre sol qui rappelle la menace qui pèse sur le quotidien des Français et notre modèle démocratique».

Le député LR Eric Ciotti évoque quant à lui son «émotion».

La tête de liste pour La France insoumise (LFI) aux européennes de 2019 Manon Aubry témoigne de ses «pensées» pour «les victimes et leurs proches».

Le député LFI Adrien Quatennens estime que l'«acte odieux», est l'œuvre d'un individu qui veut «peser sur le vote de dimanche». «Répondons à ceux qui nous menacent en faisant vivre notre démocratie. La tête haute, allons voter pour des jours heureux !», poursuit-il.

Le fondateur de Génération.s, Benoît Hamon «exprime toute sa solidarité».

Lire aussi : Lyon : une explosion a fait au moins 8 blessés légers, la piste du colis piégé privilégiée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»