Eric Drouet condamné à 2 000 euros d'amende pour manifestations non-déclarées

Eric Drouet condamné à 2 000 euros d'amende pour manifestations non-déclarées© Zakaria Abdelkafi Source: AFP
Eric Drouet le 2 février 2019 à Paris (image d'illustration).

Eric Drouet, une des figures des Gilets jaunes, bien qu'il ait toujours nié tout rôle de leader dans le mouvement, a été condamné ce 29 mars à Paris à 2 000 euros d'amende, dont 500 avec sursis.

Le Gilet jaune Eric Drouet a été condamné pour l'«organisation» de deux manifestations parisiennes «sans déclaration préalable» en décembre et janvier. Il devra payer 2 000 euros d'amende, dont 500 avec sursis. Son avocat, Khéops Lara, a annoncé à la presse qu'il allait faire appel.

Le chauffeur routier de 34 ans n'était pas présent pour entendre son jugement, «pour des raisons professionnelles» selon son défenseur. Cette décision intervient la veille du 20e samedi de mobilisation de ce mouvement social entamé mi-novembre, auquel ne participera pas Eric Drouet qui avait annoncé il y a deux semaines que l'acte 18 était sa dernière manifestation.

Lors de l'audience, le 15 février, le parquet avait requis un mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende à son encontre. Eric Drouet avait nié avoir organisé des manifestations samedi 22 décembre et mercredi 2 janvier à Paris. 

«Je n'ai aucun rôle d'organisateur ou de leader dans ce mouvement», avait assuré ce père de famille de 34 ans, qui fut l'un des initiateurs de la première mobilisation nationale des Gilets jaunes le 17 novembre en créant sur Facebook l'événement «Blocage national contre la hausse des carburants».

«Eric Drouet montre qu'il est un organisateur du mouvement» et devait donc faire une déclaration préalable de manifestation afin de «permettre de préserver l'ordre public», avait lui soutenu le procureur. Le 22 décembre, Eric Drouet avait signé une déclaration préalable pour une manifestation à Versailles mais s'était finalement rendu à Paris et avait été interpellé non loin des Champs-Élysées. Le 2 janvier, il avait affirmé qu'il voulait «juste se rendre au restaurant» avec des amis quand il a été interpellé près des Champs-Elysées.

Lire aussi : Le professeur Emmanuel Macron explique les Gilets jaunes aux enfants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»