Nouvel an à Limeil : des jeunes se sont cotisés pour organiser une soirée entre casseurs (VIDEO)

Nouvel an à Limeil : des jeunes se sont cotisés pour organiser une soirée entre casseurs (VIDEO)© Vincent Kessler Source: Reuters
Une voiture brûle en banlieue de Strasbourg, le soir du réveillon 2002 (image d'illustration).

Cinq jeunes, dont trois mineurs, ont été déférés au tribunal de Créteil après deux mois d'enquête : ils avaient collecté de l'argent pour organiser un nouvel an explosif impliquant casse, déprédations et violences envers les forces de l'ordre.

Selon les informations du Parisien, cinq jeunes soupçonnés d’être impliqués dans un réveillon explosif à Limeil, dans le Val-de-Marne, ont été déférés au tribunal de Créteil le 20 février après deux mois d’enquête de la police de Boissy-Saint-Léger. Parmi les déférés figurent trois mineurs.

Les mis en cause avaient tout prévu pour fêter le réveillon de manière aussi explosive que possible et pour participer, il fallait payer. Au programme : alcool, mortiers, barricades, voitures brûlées et affrontements avec les forces de l'ordre. Dans une vidéo, les suspects s'amusaient même à exhiber l'argent qu'ils avaient collectés auprès des participants pour organiser la soirée : «On vous a dit qu’il fallait cotiser», prévient un des organisateurs. Dans l'extrait vidéo, on entend également un des jeunes expliquer : «Il y a ceux qui payent des bouteilles et d’autres qui font la guerre.» Résultat : plus de deux heures de violences urbaines dans la cité de la Sémaroise, à Limeil, et de nombreuses dégradations.

Après l'arrivée des forces de l'ordre sur place plus tard dans la nuit, les équipages de police ont subi des jets de projectiles et ont dû répliquer au gaz lacrymogène pour disperser les fâcheux.

Selon les informations du Parisien, à la suite de ces violences, les policiers ont mis la main sur «plusieurs projectiles, dont deux batteries de voiture, mais aussi sur un revolver avec une cartouche chambrée. Des paires de gants, des briquets et des cagoules ont aussi été retrouvés. Ainsi que… deux bidons d’essence.»

Lire aussi : Câlinothérapie ? A minuit, des Gilets jaunes embrassent des gendarmes sur les Champs-Elysées (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»