Affaire Benalla : la responsable du groupe de sécurité du Premier ministre démissionne

- Avec AFP

Affaire Benalla : la responsable du groupe de sécurité du Premier ministre démissionne© Philippe Lopez Source: AFP
Le Premier ministre Edouard Philippe au ministère de l'Intérieur le 16 octobre 2018.
Suivez RT France surTelegram

Tout en niant être impliquée dans les affaires d'Alexandre Benalla et Vincent Crase avec le magnat russe, Marie-Elodie Poitout, responsable de la sécurité à Matignon, a préféré démissionner le 7 février afin d'éviter tout scandale.

Matignon a annoncé que Marie-Elodie Poitout, la responsable du groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM) a démissionné le 7 février afin d'«écarter toute polémique». Elle nie toutefois être liée à une conversation controversée entre Alexandre Benalla et Vincent Crase dont un enregistrement a été révélé par Médiapart.

Lors d'un entretien avec le Premier ministre, Marie-Elodie Poitout a démenti «être d’une quelconque façon liée à une rencontre entre Messieurs Benalla et Crase fin juillet. Toutefois, consciente de la sensibilité de sa fonction et soucieuse d’écarter toute polémique, la responsable du GSPM a demandé au Premier ministre d’être affectée sur une autre mission au sein du ministère de l’Intérieur», a informé le cabinet d'Edouard Philippe.

Le 6 février, Libération publiait de nouvelles révélations liant le sommet de l'Etat français au magnat russe Iskander Makhmoudov dans lesquelles apparaissait le nom du chef de la sécurité de Matignon. Selon le quotidien, Chokri Wakrim, son compagnon, serait également impliqué dans ce contrat avec Iskander Makhmudov. Le couple aurait aussi rencontré Alexandre Benalla fin juillet au domicile de Marie-Elodie Poitout. 

Lire aussi : Mediapart publie un enregistrement inédit où Benalla et Crase discuteraient de détruire les preuves

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix