«Une originalité terrifiante dans les sévices»: Aurore Bergé indignée d'une lettre de menace (PHOTO)

«Une originalité terrifiante dans les sévices»: Aurore Bergé indignée d'une lettre de menace (PHOTO)© Thomas Samson Source: AFP
Aurore Bergé, le 19 juin 2017 à Paris (image d’illustration).
Suivez RT France surTelegram

La députée et porte-parole de La République en marche à l'Assemblée, Aurore Bergé, a partagé la photographie d'une lettre de menace de mort qu'elle rapporte avoir reçue. «Vouloir nous faire vivre sous la menace est inadmissible», a-t-elle commenté.

«Penser que l'on cédera à la peur est mal connaître les députés» de La République en marche (LREM). Dans un message publié sur son compte Twitter le 7 janvier, Aurore Bergé, porte-parole du groupe majoritaire à l'Assemblée nationale, a partagé la photographie d'une lettre de menace qui lui a été adressée.

La missive, dont l’enveloppe porte le nom de la parlementaire, est écrite dans un français approximatif. Le texte, écrit en lettre capitales noires, reproche à Aurore Bergé de parler «trop».

Expliquant qu'elle avait été reconnue «coupable» de ses «crimes», l'auteur des menaces poursuit : «Bientôt nous te ferons la ch**** au fer chaud.» La député LREM se voit en outre menacée de décapitation. Dans son tweet, Aurore Bergé pointe l'«originalité terrifiante dans les sévices que l'on souhaite [lui] infliger». «Vouloir nous faire vivre sous la menace est inadmissible», s'indigne-t-elle encore.

Gilles Le Gendre dénonce les «armes pathétiques des lâches»

Parmi les nombreux soutiens reçus sur le réseaux social, le chef du groupe parlementaire LREM à la chambre basse, Gilles Le Gendre, a eu ces mots : «Au nom des députés [LREM], condamnation et émotion après le courrier adressé à notre collègue Aurore Bergé. Les menaces, l’obscénité, la violence, en tout anonymat, armes pathétiques des lâches.»

Le 4 janvier, son collègue, le député LREM Jean-François Mbaye, avait annoncé avoir reçu une lettre à caractère raciste qui lui promettait «une balle dans la tête». «En 2019, voici ce que je reçois encore de lâches anonymes à mon bureau de l'Assemblée», avait-il commenté.

Lire aussi : «Tu vas mourir» : un député macroniste visé par une menace de mort raciste

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix