Revenants du djihad : 93 Français jugés, dont une quinzaine déjà libérés

Revenants du djihad : 93 Français jugés, dont une quinzaine déjà libérés© Ibraheem Abu Mustafa Source: Reuters
Des djihadistes palestiniens s'entraînent au combat, bande de Gaza, mars 2018, illustration

Si 258 djihadistes français ont été interpellés à leur retour de la zone irako-syrienne, une étude alarmante du Centre d'analyse du terrorisme pointe la libération d'une quinzaine de ces individus, souvent jugés en correctionnelle.

93 ressortissants français revenus de la zone irako-syrienne ont été jugés, mais parmi eux, une quinzaine ont déjà été libérés, selon une étude du Centre d'analyse du terrorisme (CAT) dont les conclusions ont été relayées par RTL.fr.

Le retour sur le territoire français des ressortissants nationaux partis combattre en Irak et en Syrie inquiète le CAT, qui alerte sur le fait que Daesh continue à appeler ses combattants à frapper l'Occident.

Si ces individus sont systématiquement placés en détention en attente de leur jugement en France, certains ont déjà été libérés. A en croire un article de RTL.fr, c'est ce que révélera une étude du CAT qui sera publiée au mois de mai. Cette enquête porte sur les 258 revenants français interpellés (184 hommes et 74 femmes) et sur le sort qui leur est réservé sur le territoire national.

Seulement six suspects jugés aux assises... les autres en correctionnelle

93 d'entre eux sont jugés pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste dont 59% seront libérés avant l'année 2020 selon le président du CAT, Jean-Charles Brisard. Parmi la quinzaine de djihadistes déjà libérés, certains ont obtenu des relaxes et d'autres sont en sursis, mais selon l'expert, il sont toujours suivis par les services de renseignement français.

Mais le président du CAT pointe un paradoxe : alors que la criminalisation des revenants a été mise en avant, les peines semblent très courtes au regard de la menace potentielle que représentent ces individus. Seulement six d'entre eux auraient par exemple été jugés aux assises et tous les autres en correctionnelle, toujours selon cette même source.

Lire aussi : 19 fichés S sont déjà passés à l'acte... Comment ce mode de surveillance fonctionne-t-il ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter