La police a ouvert le feu contre une voiture essayant de forcer un barrage du Tour de France

Tour de France © Benoit Tessier
Tour de France

Des policiers parisiens ont ouvert le feu contre une voiture qui a essayé de forcer un cordon de sécurité sur la place de la Concorde, lieu de l’arrivée du Tour de France en fin d’après-midi, selon un policier.

La voiture s’est enfuie à toute vitesse, les forces de sécurité sont en alerte maximale. Il y avait deux personnes à bord du véhicule, a confié l’agent de police Luc Poignant au Parisien. Les forces de l’ordre examinent les enregistrements de vidéosurveillance pour identifier la voiture et son propriétaire.

Selon M. Poignant, des policiers finissaient de mettre en place les barrages de police visant à sécuriser l’arrivée de la fameuse course cycliste, lorsqu’une Renault Twingo a essayé de forcer le cordon de sécurité. La police a ouvert le feu en retour. Il n’y a aucun blessé.

Le directeur du Tour de France Thierry Gouvenou a indiqué qu’il ne disposait pas d’information supplémentaire sur l’incident, mais ne prévoyait aucun impact sur la course.

«C’est un incident mineur qui ne visait pas le Tour de France. Ce n’est pas du terrorisme, c’est juste un simple refus d'obtempérer, comme il y en a beaucoup chaque jour», a confié à Reuters un policier.

Des centaines de milliers de personnes se rassemblent ce dimanche sur la place de la Concorde et les Champs-Elysées pour l’arrivée de la dernière étape du Tour de France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales