En marge du salon de l'agriculture, la réalité des petits agriculteurs (VIDEO)

En marge du salon de l'agriculture, la réalité des petits agriculteurs (VIDEO) Source: RT

Alors que le salon de l'agriculture se tient jusqu'au 4 mars à Paris, RT France est parti à la rencontre d'un petit exploitant de Normandie, Baptiste Mégard, agriculteur à Mont-Saint-Aignan. Pour survivre, il a choisi de miser sur la vente directe.

Baptiste Mégard est agriculteur à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), en Normandie. Pour tenter de vivre de son métier – il ne vit pour l'instant que de ses allocations chômage –, il a fait le pari de la vente directe, afin de «maximiser ses prix de vente» pour qu'ils «correspondent au prix de production». L'exploitation agricole ne suffisant pas, il a également choisi de diversifier ses revenus en mettant en place une ferme pédagogique. Il décrit son quotidien et sa stratégie à RT France, qui est allé à sa rencontre. 

Lire aussi : Sifflé au salon de l'agriculture, Emmanuel Macron perd son sang froid

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»