Près de 15 000 étrangers dans les prisons françaises, soit plus d'un détenu sur cinq

Près de 15 000 étrangers dans les prisons françaises, soit plus d'un détenu sur cinq© ERIC FEFERBERG Source: AFP
La prison de Fleury-Merogis (illustration)

En réponse à une question posée en septembre dernier par le député Les Républicains (LR) Guillaume Larrivé, le ministère de la Justice a révélé cette semaine qu’il y avait près de 15 000 ressortissants étrangers détenus dans les prisons françaises.

Selon les données du ministère de la Justice, 14 964 ressortissants étrangers se trouvent dans les prisons françaises au 1er février 2017, sur un total de 69 077 détenus – soit 22% de l’ensemble de la population carcérale. Les Algériens (1 954 prisonniers), les Marocains (1 895), les Roumains (1 496) et les Tunisiens (1 102) rassemblent à eux seuls, 42% des ressortissants étrangers détenus en France. 

Ces chiffres ont été publiés après le dépôt à l’Assemblée nationale en septembre dernier d’une question de Guillaume Larrivé. Selon Le Figaro, qui a rapporté l'information, le député Les Républicains (LR) avait demandé au ministère de la Justice de fournir le nombre ainsi que la nationalité des ressortissants étrangers incarcérés. Si le ministère de la Justice a révélé ces statistiques, il a toutefois précisé que «la fiabilité des informations» ne permettait pas de distinguer les prévenus (en détention provisoire avant leur procès, donc) des condamnés.

Sa requête satisfaite, l’ancien conseiller régional de Bourgogne a appelé le gouvernement à définir «un plan d'expulsion des détenus étrangers» afin de «libérer de[s] places de prison».

La publication de ces chiffres officiels n'est pas inédite : en 2008, la place Vendôme avait révélé que les prisons françaises renfermaient 11 140 détenus de nationalité étrangère l'année précédente, représentant 19,2% de l'ensemble des prisonniers. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter