Quand un porte-parole de LREM découvre en direct l'existence de la prime de Noël

Quand un porte-parole de LREM découvre en direct l'existence de la prime de Noël© Capture d'écran Twitter
Le député LREM Hervé Berville au micro de Jean-Jacques Bourdin le 4 décembre

Le porte-parole de LREM à l'Assemblée nationale, Hervé Berville, s'est trouvé en grande difficulté face au journaliste Jean-Jacques Bourdin qui lui posait une simple question sur la prime de Noël. Le député semblait ne jamais en avoir entendu parler.

C'est un moment de flottement particulièrement gênant qu'a dû vivre le députe Hervé Berville ce 4 décembre au matin sur le plateau de RMC. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin au sujet de la reconduction de la prime de Noël, le porte-parole de La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale n'en connaissait tout simplement pas l'existence.

«La prime de Noël ?», s'étonne le député des Côtes-d'Armor. «Oui, vous savez ce qu'est la prime de Noël ?», lui demande alors Jean-Jacques Bourdin. Après une légère hésitation, Hervé Berville tente une réponse, semblant visiblement croire qu'il s'agit d'une prime destinée aux élus : «Alors moi je n'ai pas de prime de Noël en tant que député.»

Le journaliste rappelle alors au député qu'il ne s'agit pas de lui mais des Français. «Peut-être que vous me donnez des informations...», bredouille Hervé Berville, qui semble désormais penser qu'il s'agit d'une nouvelle mesure dont il n'aurait pas pris connaissance. Jean-Jacques Bourdin lui explique alors que la prime de Noël est une aide exceptionnelle destinée aux familles les plus fragiles. 

Hervé Berville, qui tente alors une ultime parade en assurant avoir mal compris la question qui lui était posée tout en martelant qu'il sait ce qu'est la prime de Noël, se trouve alors piégé lorsque Jean-Jacques Bourdin lui demande si celle-ci sera reconduite. «Beh... Qui c'est qui fournit la prime de Noël ?», demande le député, qui s'enlise alors face à la perplexité du journaliste.

Lire aussi : Les députés LREM oublient de voter pour un article : la présidente de séance les rappelle à l'ordre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.