Isère : un site d'Areva en alerte après la découverte de substances suspectes dans un poids lourd

Isère : un site d'Areva en alerte après la découverte de substances suspectes dans un poids lourd
Illustration : site de FBFC, à Romans-sur-Isère, photo ©JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Selon la préfecture de la Drôme, des «substances suspectes» ont été détectées à l'entrée de l'entreprise FBFC, une filiale du géant Areva près de la ville de Romans. Après intervention d'une équipe de déminage, le périmètre de sécurité a été levé.

Un important dispositif a été mis en place après l'évacuation du site de FBFC (Franco-belge de fabrication de combustibles), filiale d'Areva, ce 6 novembre 2017, d'après France Bleu et Le Dauphiné. Des substances suspectes ont été détectées dans la cabine d'un poids lourd qui se présentait à l'entrée du site. 

Des démineurs ont été dépêchés depuis Lyon, une vingtaine de salariés a été évacuée du site nucléaire. «Une équipe de démineurs est intervenue, ce qui a permis d'exclure la présence d'un engin explosif», a fait savoir le préfet, cité par le Dauphiné. Une partie des salariés auraient toutefois été confinés sur place. 

Le site FBFC produit des combustibles à destination des réacteurs nucléaires d'Areva.

Lire aussi : Terrorisme et nucléaire : jugé trop accablant, un rapport de Greenpeace publié en version expurgée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.