En pleine crise, Macron rencontre l’armée avec le nouveau chef d'état-major Lecointre à Istres

Le président est arrivé à la base aérienne 125 d'Istres pour sa première rencontre avec les militaires depuis l'annonce de la démission du général de Villiers, qui avait exprimé son désaccord face aux coupes budgétaires imposées à l'armée.

Emmanuel Macron est arrivé dans la matinée du 20 juillet dans la base aérienne 125 d'Istres, accompagné du nouveau chef d'état-major François Lecointre. La visite est consacrée au thème de la dissuasion nucléaire.

Le chef de l'Etat doit s'exprimer en début d'après-midi devant les militaires. Il s'agit pour lui de réaffirmer son soutien aux soldats français après le départ fracassant du général de Villiers de l'état-major des armées.

Pierre de Villiers s'était exprimé à huis clos devant des députés de l'Assemblée nationale, assurant qu'il n'allait pas se laisser «baiser» et que les baisses de budget ne ferait qu'empirer une situation déjà «pas tenable». Un point de vue partagé par de nombreuses personnalités politiques qui l'ont soutenu.

L'armée lui a également rendu hommage dans une vidéo postée à son départ de l'état-major. 

Le président avait rétorqué, affirmant que ce n'était pas le rôle du chef d'état-major de défendre le budget des armées, mais celui de la ministre Florence Parly. Il doit aujourd'hui rassurer les troupes après cette mauvaise passe.

Lire aussi : Qui est le général Lecointre, nouveau chef d'état-major nommé par Emmanuel Macron ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.