Le NPA, le PCF, EuroPalestine et le PIR manifestent contre la venue de Netanyahou à Paris

Le NPA, le PCF, EuroPalestine et le PIR manifestent contre la venue de Netanyahou à Paris © Capture d'écran Twitter, @lucas_rtfrance

Des dizaines de manifestants se sont réunis le 15 juillet, place de la République, à l'appel de diverses organisations politiques, dénonçant la venue de Benjamin Netanyahou en France le lendemain, pour commémorer la rafle du Vel d'hiv.

«Nous nous élevons contre la venue en France de Benjamin Netanyahou [le 16 juillet], Premier ministre du gouvernement colonial israélien. L'invitation qui lui est faite par Emmanuel Macron de venir commémorer la rafle du Vel d'Hiv est indigne», ont déclaré dans un communiqué une trentaine de personnalités et organisations politiques, parmi lesquelles  EuroPalestine, Enfants de Palestine, le Parti des Indigènes de la République (PIR) ou encore Attac Paris Centre. Joignant l'acte à la parole, ces dernières se sont donné rendez-vous place de la République, à Paris, dans l'après-midi du 15 juillet, veille de la réception du chef du gouvernement israélien par le président de la République française.

Le Parti communiste français (PCF) et le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) ont formulé un appel similaire.

Dans l'après-midi du 15 juillet, plusieurs dizaines de militants pro-palestiniens avaient répondu à ces appels. 

Le Premier ministre israélien, ainsi que le président français qui l'a invité à venir en France le 16 juillet, étaient cloués au pilori sur des pancartes d'activistes.

Benjamin Netanyahou doit arriver en France le 16 juillet pour commémorer le 75e anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv de 1942. A cette occasion, il aura un entretien de travail avec le président de la République. L'annonce de cette visite avait suscité l'indignation de plusieurs formations politiques et associatives.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.