Jeunisme ou passion pour le rap ? Stéphane Ravier imite le rappeur Jul en plein conseil municipal

Jeunisme ou passion pour le rap ? Stéphane Ravier imite le rappeur Jul en plein conseil municipal© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Stéphane Ravier en 2014

Stéphane Ravier (FN) a exécuté un signe popularisé par le rappeur marseillais Jul en plein conseil municipal. Après François Fillon, Emmanuel Macron et Dupont-Aignan, c'est au tour d'un élu Front national (FN) de s'essayer au jeunisme.

Le sénateur-maire des Bouches-du-Rhône Front national (FN), Stéphane Ravier, a eu une réaction pour le moins inattendue lors d'un conseil municipal de la ville de Marseille le 26 juin. Entre deux échanges, portant sur la très sérieuse politique d'urbanisme, l'élu frontiste a exécuté un «Jul», un signe de main popularisé par le rappeur marseillais du même nom et très populaire auprès de son public...  

Déjà connu pour être un amateur de rock, notamment du groupe AC/DC, l'élu marseillais semble aussi très au fait des nouveaux codes adoptés par les jeunes de sa ville. 

Le «jeunisme» n'est certes pas nouveau en politique. Bien d'autres avant le sénateur-maire se sont prêtés à cet exercice, qu'il soit nourri par engouement sincère ou motivé par une volonté de séduire les jeunes. On se souvient par exemple de Jacques Chirac, qui avait posé en son temps en T-shirt et avec son «walkman». 

Plus récemment, des candidats à l'élection présidentielle se sont livrés à un véritable concours de «dab», un geste popularisé par des rappeurs et des sportifs américains. 

Du côté du FN, on était peu habitué à ce genre de procédé. Durant la campagne présidentielle, les podcasts modernisés de Florian Philippot avaient provoqué un enthousiasme mitigé sur la toile. Pour l'instant, le geste de Stéphane Ravier a fait peu  réagir les internautes.

Lire aussi : Gilbert Collard pris d'une envie de sommeil pendant le discours de passation de Bayrou (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.