Le terroriste des Champs-Elysées avait prêté allégeance à Daesh

Le terroriste des Champs-Elysées avait prêté allégeance à Daesh © Charles Platiau Source: Reuters
La voiture du terroriste sur les Champs-Elysées

Adam Dzaziri était fiché S et assigné à résidence. Il avait pourtant obtenu un permis de port d'armes l'autorisant à en posséder une dizaine à son domicile, et avait effectué trois voyages en Turquie en moins de cinq mois.

L'assaillant de 31 ans mort lundi 19 juin dans un attentat manqué sur les Champs-Elysées a laissé une lettre-testament dans laquelle il prête allégeance au chef du groupe Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, rapporte l'AFP citant une source proche de l'enquête.

Lui qui était fiché depuis 2015 pour son appartenance à la mouvance islamiste radicale disposait pourtant d'une autorisation de détention d'armes car il pratiquait le tir sportif. Dans la lettre retrouvée par les enquêteurs et destinée à son beau-frère, le suspect affirme avoir joué «double jeu» en constituant un arsenal dans le cadre de son activité de tir sportif en vue de commettre un attentat, a précisé la source. 

Lundi 19 juin, peu avant 16h, Adam Djaziri n'a fait d'autre victime que lui-même en fonçant contre un véhicule des gendarmes mobiles, près de deux mois après l'assassinat d'un policier le 20 avril par un djihadiste tué par les forces de l'ordre, déjà sur les Champs-Elysées.

Grièvement blessé, l'assaillant a succombé peu après. Des traces de brûlures ont été relevées sur son corps, mais l'on ignore encore les causes précises de la mort, selon une source proche du dossier.

Si l'attaque n'a pas été revendiquée, ce mode opératoire et ce type de cible sont ceux préconisés par les djihadistes.

Lire aussi : Séjours en Turquie, permis de port d'armes, fiché S, ce qu'on sait du terroriste des Champs-Elysées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.