Elu à l'Assemblée, François Ruffin promet de se contenter du Smic et d'être «un gros bosseur»

Elu à l'Assemblée, François Ruffin promet de se contenter du Smic et d'être «un gros bosseur»
François Ruffin fait campagne sur le site de Whirlpool à Amiens, le 14 mai 2017, photo ©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le réalisateur du documentaire Merci patron !, élu député dans la première circonscription de la Somme, a assuré qu'il se contenterait du Smic, réservant le reste de ses revenus à des œuvres. François Ruffin. Une façon de rester proche du peuple.

Ce n'est pas parce qu'on devient député qu'il faut oublier d'où l'on vient. Réalisateur du documentaire social Merci patron ! consacré aux effets des délocalisations d'entreprises, François Ruffin veut se contenter du salaire minimum, le Smic. «J'ai pris trois engagements auprès des électeurs», a-t-il expliqué au micro de RTL ce 19 juin 2017, «me payer au Smic, ensuite avoir un mandat révocable. «Si 25% des inscrits de ma circonscription souhaitent que je dégage, eh ben je m'en irai», a ajouté le nouveau député, lequel s'était présenté sous quadruple  bannière de La France insoumise (FI), du Parti communiste, Europe Ecologie-Les Verts et Ensemble.

Interrogé sur la destination du reste de ses indemnités, soit près de 5 800 euros nets par mois, il a précisé qu'il les donnerait à des œuvres.

A propos de la réserve parlementaire, que le projet de loi de moralisation de la vie publique prévoit de supprimer, il a prévenu que si elle était conservée, il la ferait «gérer par un jury populaire tiré au sort». Fils d'un employé de la société de conserverie Bonduelle et d'une mère au foyer, François Ruffin a fréquenté le même collège qu'Emmanuel Macron à Amiens.

Mais plutôt que d'opter pour l'ENA et la banque Rothschild, il choisi le documentaire et s'intéresse aux mouvements sociaux. Lors de la campagne présidentielle, il vient soutenir les salariés de Whirlpool à Amiens. «On dit que je suis spécialiste des coups médiatiques mais d'abord je suis un gros bosseur», a affirmé le réalisateur-député, qui s'était également illustré lors du mouvement Nuit Debout en 2016.

Lire aussi : Jean-Luc Mélenchon annonce la création d'un groupe la France insoumise à l'Assemblée nationale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.